Manger à tous les râteliers : définition & origine [expression]

Manger à tous les râteliers signifie : servir son intérêt même s’il faut pour cela soutenir des camps opposés, être un opportuniste, tirer profit de tous les partis.

On emploie aussi l’expression avec « bouffer ».

 

Manger à tous les râteliers : origine de l’expression


Le râtelier, dérivé de « ratel », « râteau », est un dispositif, entouré plus souvent d’une claire-voie en métal, qui permet de contenir la paille pour que se nourrissent le bétail et les chevaux. 

Voir ici : foin & paille, quelle différence ?

Il existait les variantes « manger au râtelier de quelqu’un », c’est-à-dire vivre à ses croches, « manger à plus d’un râtelier », tirer du profit de plusieurs emplois, etc.

On trouve un emploi en 1818 sur Gallica :

– Vous êtes donc de tous les régimes ? vous mangez à tous les râteliers. 

– J’ai une femme et des enfans…

Antoine-Toussaint, Desquiron de Saint-Agnan, Les Contemporains, silhouette politique et morale

L’expression naît peut-être au début du XIXe siècle.

manger a tous les rateliers definition origine signification expression

Moutons mangeant à un râtelier | Wikimedia Commons

Exemples


– Les Prussiens n’ont pas d’autre feld-maréchal maintenant que le duc de Wellington : l’Achille anglais est un feld-maréchal cosmopolite, qui mange à tous les râteliers de l’Europe. 

Le Corsaire, 8 septembre 1831

 

— Mon cher, soyez mousquetaire ou abbé, soyez l’un ou l’autre, mais pas l’un et l’autre, reprit Porthos. Tenez, Athos vous l’a dit encore l’autre jour : vous mangez à tous les râteliers. Ah ! ne nous fâchons pas, je vous prie, ce serait inutile, vous savez bien ce qui est convenu entre vous, Athos et moi.

Dumas, Les Trois Mousquetaires

 

Il ne s’agit pas pour Radio-Canada de faire œuvre utile en dénonçant ce qu’il arrivera à notre langue si la tendance se maintient, mais bien de choquer. Comme le diffuseur public a le don de manger à tous les râteliers, il ne s’en prive pas. Il est prêt à tout pour rejoindre l’auditoire qui lui échappe, quitte à perdre une partie de celui qu’il a déjà.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *