526 Vues
Enregistrer

Vade-mecum : définition · exemples · synonymes · étymologie

Publié le 29/01/2022
0 commentaire

Définition vade-mecum

(Nom masculin). Vade-mecum signifie : traité que l’on garde sur soi, à portée, pour le consulter, et qui traite des règles à suivre dans un domaine, des techniques pour se conduire, des notions principales d’une matière, d’un art, d’une science, etc. Document contenant des informations pratiques à propos d’une matière. Exemples :

  • Il s’était choisi pour vade-mecum le livre d’un écrivain américain qui parlait d’un peuple courageux qui était parvenu à survivre sur une planète désertique. 
  • Ce rapport de la Cour se voulait plutôt comme un vade-mecum que comme un plaidoyer condamnant l’incurie des plus hauts services de l’État.
  • S’il étudiait moins que nous, il pensait beaucoup plus. Son guide était Montaigne, de qui sa mère descendait. Ce génie amuseur et douteur avait passé en partie avec le sang dans ce jeune homme. Le livre de Montaigne était son vade mecum. (Lamartine, Les Confidences)
  • Le même jour le jeune homme se mit en route, muni des trois présents paternels, et qui se composaient, comme nous l’avons dit, de quinze écus, du cheval et de la lettre pour M. de Tréville ; comme on le pense bien, les conseils avaient été donnés par-dessus le marché. Avec un pareil vade mecum, d’Artagnan se trouva, au moral comme au physique, une copie exacte du héros de Cervantes, auquel nous l’avons si heureusement comparé […](Dumas, Les Trois Mousquetaires)

Vade-mecum : synonymes

Aide-mémoire, guide, manuel, mémento, notice, précis, résumé, etc. ;

Étymologie de vade-mecum

Vade-mecum est une expression latine signifiant « viens avec moi » (vade, « viens », me, « moi », cum, « avec »). C’est quelque chose qui est si indispensable que l’on est censé l’emporter partout avec soi (comme on pourrait aussi dire que tel ou tel ouvrage est la « Bible de » tel ou tel domaine, ou « l’ouvrage de référence »). C’est un terme dont l’usage est plutôt rare aujourd’hui. Les recommandations de réforme de l’orthographe de 1990 ont proposé la graphie vadémécum, qui correspond à la prononciation.