Voir midi à sa porte : signification et origine de l’expression

voir midi à sa porte

Paysage du soir avec deux hommes, Caspar David Friedrich, 1835 (détail) | Wikimedia Commons

Voir midi à sa porte : signification et origine de l’expression


Voir midi à sa porte signifie juger une situation selon ses intérêts propres, considérer un problème selon ses préoccupations. 

Comme pour tous les proverbes, il est difficile de trouver son origine exacte.

On trouve une explication de l’origine de l’expression présentée sous une autre forme, « connaître midi à sa porte » (qui semble avoir disparu aujourd’hui) dans un Glossaire étymologique et historique des patois et des parlers de l’Anjou de 1908 :  

Expression rappelant une habitude constante autrefois, de juger de l’heure par la direction du rayon de soleil, pénétrant par la porte dans la maison.

Chacun juge selon de son propre point de vue l’heure que donne le Soleil. 

Il est à noter cependant qu’une une étude sur le parler dolois (autour de Saint-Malo, assez éloigné de l’Anjou) de 1910 donne une signification à l’explication qui s’éloigne un peu de la version que nous employons aujourd’hui :

« Chacun connaît midi à sa porte », c’est-à-dire chacun sait (mieux que personne) ce qu’il a à faire.

On peut supposer des variations régionales. 

Pierre Dac (1893 – 1975) l’emploie dans un jeu de mot :

[…] d’autant que nul n’est censé ignorer la loi ; et qu’en partant de ce principe, chacun connaît midi à sa porte et trois heures un quart à son bracelet-montre.

L’Os libre, 24 juillet 1946

 

Autre exemples d’emploi

« Chacun voit midi à sa porte« .

Il n’est point d’enseignement ou de renseignement sur une pièce classique. Chacun l’entend à sa manière et la diversité des opinions est telle que celui qui se charge de la monter doit se défier, s’il a le sens de son métier, d’avoir sur l’œuvre la moindre conception. 

Louis Jouvet, Témoignages sur le théâtre

 

Si chacun semble voir midi à sa porte, «le mouvement des «gilets jaunes» qui a éclaté à l’automne 2018 a mis en lumière une exaspération à l’égard des prélèvements qui couvait en France depuis plusieurs années», analyse alors le chercheur.

Lefigaro.fr

 

Mais à la lecture de cet avis de contrôle budgétaire, chacun voit midi à sa porte. Du côté du maire, on préfère ainsi voir le verre à moitié plein. « Cela démontre que le budget est parfaitement sincère », souligne l’élu en expliquant que la construction de l’auditorium, prévue pour l’été avec ouverture à la rentrée, « n’était de toute façon pas possible » dans le temps imparti.

Leparisien.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *