On écrit : « vous êtes intéressé » lorsque le pronom personnel « vous » ne s’adresse qu’à une seule personne (le vous de politesse, qui devient « vous êtes intéressée » si l’on s’adresse à une femme), et « vous êtes intéressés » si l’on adresse à plusieurs personnes (un groupe d’hommes ou un groupe d’hommes et de femmes). On accorde ici en fonction du sens (accord sylleptique). Si le groupe de plusieurs personnes à que l’on désigne par « vous » n’est composé que de femmes, on écrit « vous êtes intéressées ». On accorde bien sûr au pluriel lorsque l’on vouvoie plusieurs personnes.

Exemples : 

  • Léa et Maxime, vous êtes intéressés par ma proposition de voyage à Valence cet été, mais qu’en est-il de Carole et Matthieu ?
    • « intéréssés » car le « vous » renvoie à Léa et Maxime.
  • Vous êtes intéressée par mes services, c’est entendu, mais qu’avez-vous à m’offrir en échange, Madame Martin ?
    • « intéressée » car le pronom « vous » indique le vouvoiement de Madame Martin.
  • Vous êtes toutes intéressées par la sortie vers Stonehenge, mais nous sommes si nombreuses que nous devons trouver un bus pour nous y emmener.
    • « intéressées » car le « vous » renvoie à un groupe de femmes, ce qui est indiqué par « toutes ».
  • Si vous êtes intéressé par mon profil, n’hésitez pas, Monsieur, à me contacter.
    • « intéressé » car le pronom « vous » indique le vouvoiement de Monsieur.
  • Madame Guisquoi et Monsieur Segua, êtes-vous intéressés par nos offres de rénovation à prix maîtrisé ?
    • « intéressés » car on s’adresse ici à deux personnes, même si on les vouvoie.
  • Grand propriétaire, vous êtes intéressé plus que personne au maintien de l’ordre et de la paix. (Sue, Martin, l’enfant trouvé)

Remarque : « Vous êtes intéressé [par cette offre] ? » appartient au langage oral. Il convient d’éviter cette formulation lorsqu’un langage soutenu est demandé. On peut poser une question en faisant l’inversion verbe-sujet («Êtes-vous intéressé par cette offre ? »), employer le conditionnel présent qui permet de formuler une demande de façon atténuée (« Seriez-vous intéressé par cette offre ? »), ou employer la formule « est-ce que » (« Est-ce que vous êtes intéressé par notre offre ? »).