390 Vues
Enregistrer

Casser du sucre sur le dos de quelqu’un : définition · exemples · origine

Publié le 29/04/2021
0 commentaire

Casser du sucre sur le dos de quelqu’un signifie : dire du mal d’une personne en son absence, la critiquer dans son dos, médire de quelqu’un. C’est une expression familière dont il faut éviter l’emploi dans les contextes formels. 

Casser du sucre sur le dos : quelle est l’origine de l’expression ?

L’origine de cette expression est difficile à élucider. Selon le Dictionnaire historique de la langue française, cette expression pourrait venir du fait que les pains de sucre étaient durs, et qu’il fallait taper dessus pour les casser, comme on tape métaphoriquement sur quelqu’un en disant du mal de lui (on n’utilise plus aujourd’hui de pains de sucre, ce qui rend cette image peu parlante à un locuteur d’aujourd’hui). Il existait autrefois, par ailleurs, une expression proche (qui n’est plus employée), « casser du bois sur le dos de quelqu’un »,  qui véhicule cette même idée (le bois est dur, bien sûr). « Casser du sucre sur la tête de quelqu’un » n’est plus employée (Zola, Nana : « Ce Fontan cassait toujours du sucre sur la tête des camarades ! »). Dans l’argot de la fin du XIXe siècle, « casser du sucre » c’était dénoncer quelqu’un. 

À lire en cliquant ici : que signifie « sucrer les fraises » ?

Exemples

  • Lors de cette réunion, évitons de casser du sucre sur le dos de l’équipe concurrente et concentrons-nous sur des solutions constructives.
  • J’étais gênée à l’idée de casser du sucre sur le dos de ma sœur avec mon frère, alors que son comportement n’était pas bien plus louable.
  • Paradoxalement, les électeurs reprochaient à leur président de « casser du sucre » sur leur dos à l’étranger, et de ne pas être sincère une fois rentré au pays.
  • Bernard était formel : « il faut cesser de casser du sucre sur le dos des agriculteurs qui font honnêtement leur travail et permettent aux gens de se nourrir ! On devrait plutôt les aider ! ».