Casser du sucre sur le dos de quelqu’un : définition

Casser du sucre sur le dos de quelqu’un signifie : dire du mal d’une personne en son absence, médire de quelqu’un.

C’est une expression familière.

 

Casser du sucre sur le dos : quelle est l’origine de l’expression ?


L’origine de l’expression est difficile à élucider. Selon le Dictionnaire historique de la langue française, cette expression pourrait venir du fait que les pains de sucre étaient durs, et qu’il fallait taper dessus pour les casser. La violence présente dans l’expression synonyme « casser du bois sur le dos de quelqu’un » pourrait corroborer cette hypothèse.

Il existait autrefois l’alternative « casser du sucre sur la tête de quelqu’un« . 

Dans l’argot de la fin du XIXe siècle, « casser du sucre » c’était dénoncer quelqu’un. 

 

Voir ici : que signifie « sucrer les fraises » ?

 

Exemples


En tout cas, il était inutile d’insister en ce moment. Mais ma mémoire restait obsédée par ce mot « casser ». Albertine disait souvent « casser du bois sur quelqu’un, casser du sucre » ou tout court : « ah ! ce que je lui en ai cassé ! » pour dire « ce que je l’ai injurié ! » Mais elle disait cela couramment devant moi, et si c’est cela qu’elle avait voulu dire, pourquoi s’était-elle tue brusquement, pourquoi avait-elle rougi si fort, mis ses mains sur sa bouche, refait tout autrement sa phrase, et quand elle avait vu que j’avais bien entendu « casser », donné une fausse explication ?

Proust, À la recherche du temps perdu

 

« C’est un peu de l’acharnement, explique Benoit Daudon, éleveur à Guéret, c’est ce que l’on ressent à chaque fois, les visites dans les élevages hors sol, les accusations de pollution  lors de nos traitements, alors qu’on ne fait pas ça par plaisir, mais pour entretenir nos cultures, les protéger« . Benoit Daudon en a assez qu’on casse du sucre sur le dos des agriculteurs. Il était ce jeudi matin l’invité de France Bleu Creuse.

Francebleu.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *