« Abréviation » ou « abbréviation » ? orthographe

On écrit : abréviation.

 

Pourquoi l’orthographe est-elle abréviation ?


Le redoublement fautif du « b », superflu, rappelle l’origine latine du terme : abbreviatio. Pour mémoriser l’orthographe, on peut penser à « bref » auquel le mot est lié, ou au verbe « abréger ». L’italien a conservé le redoublement du « b » : abbreviazione.

Ce terme a été introduit en français dans un sens aujourd’hui éteint : « version abrégée d’un écrit ». Aujourd’hui, l’abréviation désigne exclusivement la représentation plus courte d’un mot ou d’une expression, par troncation, c’est-à-dire en supprimant plusieurs éléments qui le composent, tout en faisant en sorte que la référence reste claire (aphérèse lorsque l’abréviation élimine le début du mot, apocope quand elle en élimine la fin).

Exemples :

Auto pour automobile ;
Car pour autocar ;
Mme. pour Madame ;
ex. pour exemple ;
p. pour page ; 
etc. pour et cætera ; 
svp pour s’il vous plaît ;
c.a.d pour c’est-à-dire ;
ADN pour acide désoxyribonucléique.

À lire en cliquant  ici : quelle est la différence entre abréviation, sigle et acronyme ?

 

Une faute qui existe

Selon une étude britannique, nous sommes 66% à avoir une maladie, : la nomophobie. Non, il ne s’agit ni d’une maladie tropicale, ni d’une maladie honteuse, rassurez-vous. « Nomophobie » est l’abbréviation de « no mobile phobia », la peur de se retrouver sans son mobile.

LCI

 

Ici, la star est le « ute », abbréviation dans le jargon australien de « utility vehicle ».

Lepoint.fr

 

Afin d’attiser la passion, une pancarte encourage désormais les passants à prendre une photo de leurs pieds sur la moquette et à la poster sous le hashtag officiel #pdxcarpet (pdx est l’abbréviation officielle de l’aéroport de Portland).

Slate.fr

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.