« Humouristique » ou « humoristique » : orthographe

Orthographe : humouristique ou humoristique


On écrit :

humoristique

En effet, humoristique, adjectif dérivé d’humour, est un emprunt à l’anglais humoristic, et semble suivre sa graphie d’origine.

Exemples :

Le dîner se termine par un humoristique récit d’une pendaison à Londres, fait par Gavarni. Une petite pluie fine, — il pleut toujours quand on pend, — le patient en paletot de caoutchouc et en bonnet de coton, un ministre anglican qui lui lit du Bonhomme Richard, pendant qu’on passe dans la foule des assiettes de petites dragées blanches.

Goncourt, Journal

 

Malheureusement pour Saniette, quand ces « à-peu-près » n’étaient pas de lui et d’habitude inconnus au petit noyau, il les débitait si timidement que malgré le rire dont il les faisait suivre pour signaler leur caractère humoristique, personne ne les comprenait. 

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Les personnages sont des archétypiques (sorcier, voleur, paladin, barbare, etc.) et traités façon cartoon. Cet aspect humoristique contribue à rendre l’univers attachant. Parfois un peu confus, le jeu propose toutefois des parties variées et un système de progression par points qui allonge sa durée de vie.

Lemonde.fr

Cependant, cette forme est contre-intuitive en français, puisque l’on prononce « humouristique ».

La forme « humouristique » est au reste connue du TLFi qui cite Sainte-Beuve pour l’attester:

Une ironie froide, un sourire prolongé et humouristique

Portraits contemporains

On trouve d’ailleurs de nombreuses occurrences d’humouristique dans la presse et la littérature française des XIX et XXe siècles.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

1 réponse

  1. NomD'unLecteur dit :

    D’après le larousse (et aussi Wiktionnaire) on prononce bien « Humoristique » et pas « Humouristique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *