« Et oui » ou « eh oui » : orthographe

On écrit : eh oui.

On emploie dans cette locution l’interjection (mot transcrivant une émotion) « eh », et pas la conjonction de coordination « et ». En effet, « eh » a pour rôle, ici, d’appuyer une émotion, la compassion par exemple, l’ironie ou la sévérité. Elle est plus ou moins synonyme de « mais oui », ou de « bien sûr ». On écrit de la même manière « eh bien ». On écrit cependant « et alors ? ».

La phrase suivant la locution peut ne pas débuter par une majuscule. Exemple : « Eh oui ! j’ai mal. »

« Hé ! » est une interjection qui sert à attirer l’attention.

« Et oui » n’aurait de sens que dans le cas, rare, où l’on souhaiterait coordonner des éléments de phrases différentes, comme dans l’exemple suivant : 

Les ultras ne l’aimaient point, ce n’était pas un vrai émigré, un homme de l’armée de Condé. Les bonapartistes ou les républicains ne voyaient en lui que ce qu’il était, un réactionnaire, un aristocrate. Et oui, c’était un aristocrate, et un réactionnaire, le serviteur d’un Empereur étranger, un ennemi de l’instruction pour le peuple, tout ce qu’on voudra.

Aragon, La Semaine sainte

Exemples « eh oui » 


eh oui et oui

La Danse des paysans, Brueghel l’Ancien, vers 1567 (détail) | Wikimedia Commons

MONSIEUR DIAFOIRUS.- Eh oui, qui dit parenchyme, dit l’un et l’autre, à cause de l’étroite sympathie qu’ils ont ensemble, par le moyen du vas breve du pylore, et souvent des méats cholidoques. Il vous ordonne sans doute de manger force rôti ?

ARGAN.- Non, rien que du bouilli.

MONSIEUR DIAFOIRUS.- Eh oui, rôti, bouilli, même chose. Il vous ordonne fort prudemment, et vous ne pouvez être en de meilleures mains.

Le Malade imaginaire, II, 6

 

Eh oui, disait-il à son confesseur l’abbé Gévresin, eh oui, je suis obsédé par les vieux phantasmes ; je me suis inoculé le savoureux poison de la liturgie et je l’ai dans le sang de l’âme et je ne l’élimine point. Je suis le morphinomane de l’office ; c’est stupide ce que je vous raconte, mais c’est ainsi !

Huysmans, L’Oblat

 

À midi et à minuit, les rouages de l’horloge se remettent en mouvement et deux autres marteaux frappent 132 coups. Eh oui, je suis bercé par les Maures toutes les nuits”, dit-il en souriant.

Courrierinternational.com

 

À la limite, cela n’est pas très grave. Le groupe a surtout profité de l’occasion pour présenter son plan Ambition 2030. « Eh oui, déjà 2030, plaisante Thierry Blandinières, P-DG d’InVivo : nous avons achevé notre plan 2025 avec cinq ans d’avance ! »

Lsa-conso.fr

Voir ici : quelle différence entre « voire » et « voir » ?

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

3 réponses

  1. Jay Pritchett dit :

    Vous devriez répéter cet article tous les jours.
    Vu le nombre de fois où on le voit mal écrit, la lutte n’est pas gagnée.

  2. Huguette St-Martin dit :

    Vacance est un poste vacant
    Vacances ce sont des temps d’arrêt de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *