Ambassade et consulat : quelle différence ?

ambassade consulat difference

L’ambassade de France à Vienne | Wikimedia Commons

Ambassade et consulat : quelle différence ?


 

Qu’est-ce qu’une ambassade ?

L’ambassade a une fonction diplomatique. En effet, l’ambassadeur est le représentant de son État dans un État étranger. Il joue un rôle d’interlocuteur officiel lorsqu’un État souhaite communiquer avec un autre État, et un joue un rôle d’influence sur le gouvernement de l’État où il se trouve. Il entretient ainsi des relations stratégiques et dispose d’informations confidentielles relatives, par exemple, à des négociations.

Selon les institutions françaises, l’ambassadeur est le représentant du président de la République, du gouvernement et de chacun des ministres (article 2 du décret du 1er juin 1979).

L’ambassade a aussi une fonction politique. En France, l’ambassadeur est le dépositaire de l’autorité de l’État dans le pays où il est fonction (article 1 du même décret). Il y est chargé de mettre en œuvre la politique extérieure de la France, c’est-à-dire faire valoir et défendre ses intérêts. Pour mener à bien cette mission, l’ambassadeur, « chef d’orchestre », dispose de l’assistance d’un certain nombre de services, en premier lieu la chancellerie politique, son « état-major » composé d’une équipe de diplomates, et notamment du « numéro deux » ou Premier conseiller. Il existe d’autres services aux côtés de la chancellerie, comme l’attaché de défense, un conseiller économique et commercial, ou le conseiller culturel, scientifique et de coopération.

Tous les services de l’ambassade collectent de l’information et effectuent des analyses sur les pays qui les accueillent.

L’ambassade joue aussi un rôle d’influence, économique et culturelle. Elle cherche donc à se mettre en relation avec des groupes d’intérêts, des organisations, des entreprises, des universités ou des médias du pays dans lequel elle est implantée.

En France, l’ambassadeur est nommé par le président de la République en conseil des ministres (article 2 du décret du 6 mars 1969). Il entre véritablement en fonction lorsqu’il est accrédité, c’est-à-dire reconnu comme ambassadeur par la puissance étrangère. Il doit remettre au chef de l’État de cette puissance étrangère la lettre du président de la République notifiant sa nomination. On appelle cette lettre la « lettre de créance ». Accrédité, un ambassadeur bénéficie d’une immunité (« immunité diplomatique ») qui le met à l’abris de pression.

Les ambassades auprès de grandes organisations internationales (UE, OCDE, OTAN, ONU, etc.) prennent des dénominations différentes ; la France dispose par exemple de « représentations permanentes » auprès de l’UE, de l’OTAN ou de l’OCDE, et d’une « mission permanente » à l’ONU.

En novembre 2018, la France disposait de 160 ambassades et de 16 représentations permanentes. 

 

Qu’est-ce qu’un consulat ?

Le consulat remplit plusieurs missions à l’étranger qui en font à la fois une mairie, une préfecture, un service social, un office notarial, etc.

La première mission du consulat est de protéger les ressortissants de son pays présents dans sa circonscription, et s’assure donc de leur sécurité auprès des autorités locales. On parle de protection consulaire (régie au niveau international par la Convention de Vienne). Le consulat peut ainsi :

  • aider un ressortissant qui rencontre des difficultés financières à ce que des proches puisse lui faire parvenir des fonds ;
  • le conseiller s’il rencontre des difficultés avec une autorité locale (en lui indiquant un avocat, interprète, etc.) ;
  • le mettre en relation avec un médecin en cas de maladie ;
  • prévenir la famille et envisager un rapatriement en cas d’accident grave
  • prévenir la famille et fournir une assistance à la compagnie d’assurance en cas de décès
  • l’assister en cas d’arrestation ou d’incarcération, le consul devant être en mesure d’effectuer une visite sur les lieux de détention et s’assurer du respect des droits de la défense ; 
  • lui fournir des attestations en cas de perte de documents (passeport, carte d’identité, etc.) et fournir un laissez-passer ou un nouveau document. 

Ces opérations se font, en général, aux frais du ressortissant

Dans l’UE :

Tout citoyen de l’Union européenne (UE) se trouvant à l’extérieur de l’UE, dans un pays où l’État membre auquel il appartient n’est pas représenté, peut bénéficier d’une protection de la part des autorités diplomatiques ou consulaires de tout autre État membre de l’UE.

Il a le droit de bénéficier de cette protection au même titre que les ressortissants de cet autre État membre.

Le consulat est en outre chargé de la délivrance des visas d’entrée pour les ressortissants étrangers.

Il a aussi une mission d’ordre administratif. En effet, il tient les registres d’état civil, et transcrit donc les naissances, décès, mariages, divorces ou adoptions survenus à l’étranger. Il peut délivrer des cartes nationales d’identités, des passeports, des actes notariés, gère l’inscription sur les listes électorales, organise le vote pour les élections nationales, etc.

Plus généralement, il anime la communauté français et l’informe

Enfin, le consulat a aussi une mission d’influence économique et culturelle, soutenant celle de l’ambassade, et cherche à entretenir des relations avec les milieux économiques, scientifiques, et culturels locaux. 

Les ambassades ont souvent une section consulaire.

En France, un consulat général est un consulat important, situé dans une grande ville. Une agence consulaire est une structure plus petite, créée sur autorisation du pays d’accueil, établie si le consulat est éloigné du consulat général ou dans des villes où le passage de Français est important. Le consul honoraire se trouve à sa tête. Il peut être de nationalité française, de la nationalité du pays d’accueil ou d’une tierce nationalité, et exerce sa fonction à titre bénévole. Sa connaissance d’une région et de ses autorités permet de soutenir les Français qui souhaitent y opérer.  

En novembre 2018, la France disposait de 89 consulats généraux et consulats, et de 112 sections consulaires d’ambassade. 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *