Bosses du dromadaire & du chameau : qu’y a-t-il à l’intérieur ?

La bosse du dromadaire et celles du chameau contiennent de la graisse.

En effet, contrairement à une croyance populaire, elles ne contiennent pas des réserves d’eau qui permettent à ces animaux de survivre longtemps sans boire.

Les chameaux et les dromadaires, auxquels on peut ajouter le zébu, se servent de leurs bosses comme des réserves de nourriture quand celle-ci est rare, pendant les périodes de disette, ou pendant des traversées difficiles d’un désert. Lorsque l’animal a consommé la graisse de sa ou ses bosses, celle-ci peut devenir souple et s’avachir. Elle contient environ 80% de lipides.

Une part importante de la graisse de ces animaux, 30% pour les chameaux, est situé dans les bosses. Une autre part importante se situe sur le ventre. 

Ces bosses pourraient aussi avoir une autre fonction. Elles protégeraient ces animaux des radiations du soleil, et leur permettraient donc de réguler la température de leur corps, parce que la graisse conduit la chaleur plus lentement que l’eau.

Les dromadaires (ou Camelus dromedarius), qui n’ont qu’une bosse, constituent 90% de la population du genre Camelus, le reste étant constitué des chameaux de Bactriane (Camelus bacterium), qui ont deux bosses. Ces mammifères font partie de la famille des Camelidae (camélidés), dans laquelle on trouve aussi les lamas, les alpagas, les guanacos et les vigognes. 80% de la population des camélidés se trouve en Afrique, dont une part majeure au nord-est de l’Afrique.

Grâce à ces bosses, le dos de ces animaux est adapté à la montée (pour y stabiliser une selle ou un siège par exemple).

La viande de camélidé est par ailleurs consommée dans certains pays. La viande de dromadaire est notamment très consommée en Arabie Saoudite, au Soudan, en Somalie et en Égypte. C’est un interdit alimentaire pour les juifs (selon la Torah), pour les Rabaris en Inde ou pour les chrétiens d’Éthiopie.

Enfin, il faut noter que leur urine est très concentrée et leurs excréments si secs qu’ils peuvent servir de combustible.

À lire en cliquant ici : « grenouille » et « crapaud », quelle différence ?

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.