« Ça va » ou « sa va » ? orthographe

On écrit : ça va.

On n’écrit jamais « sa va ». L’homonymie de « ça » et « sa » prête à confusion.

« Ça » est un pronom démonstratif. Il permet de désigner une chose dont on parle. 

Le « c » prend une cédille pour qu’il puisse être prononcé comme un « s ». Sinon, il serait prononcé comme un « k ». 

On trouve le même « ça » dans « qui ça ? », « où ça ? », « ça alors ! », « ça y est » ou « c’est ça ! ». 

« Va » est la troisième personne de l’indicatif du verbe « aller ».

Attention : il existe un autre homonyme à « ça » : « çà » (avec un accent aigu sur le « a »). Ce terme est un adverbe de lieu, que l’on emploie aujourd’hui surtout dans l’expression « ça et là » (de côté et d’autre).

 

Exemples avec « ça va »


Astuce : on peut remplacer « ça » par « cela ». Ainsi, « ça va » peut être remplacé, dans un registre plus soutenu, par « cela va ?». 

Comment ça va ? 

Ça va mal !
Cela va mal !

Ça va barder !
Cela va barder !

Elle se leva : — Ça va être charmant de collaborer comme ça. Je suis ravie de votre idée.

Maupassant, Bel-Ami

 

[…] et je lui crie de temps en temps :
Ça va ?
— Oui, oui, ça va, me répond-il, en reniflant et en soufflant, mais de sa voix toujours sonore et chantante.

Barbusse, Le Feu

 

 

On l’entend d’ici. On l’imagine, en tout cas. « Bonjour Lillllllleeeee ! » Ou, peut-être, « Comment ça va, Liiiiiiille ? » Le 10 décembre, Valérie Pécresse a poursuivi sa tournée triomphale post-primaire LR dans le Nord.

Lemonde.fr

 

À lire ici : « notre » et « nôtre », quelle différence ?

 

« Sa » : un adjectif possessif


« Sa » est un adjectif possessif. Il permet d’indiquer que le nom qui lui suit appartient à un élément féminin. 

Exemples

Ça alors ! Sa maison a brûlé ? 

Sa voiture est ici. 

Bien vite, elle enleva sa coiffure, et, durant toute la scène qui suivit, elle la tint contre sa poitrine, renversée comme un nid dans son bras droit replié.

Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes

 

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Brunotypo dit :

    Votre article est je pense utile pour toute une génération – hélas.
    C’est ahurissant qu’on en soit arrivés là.

  2. j’ai souvenir d’un débat assez intense cette semaine sur la notion de « second degré. »
    Mieux vaut en rire qu’en pleurer. Merci de ce moment amusant.

  3. kubimic dit :

    Contrairement à ce qui est dit dans l’article ci-dessus, « sa » n’est pas un pronom possessif mais un adjectif possessif .

  4. DEKESKUI dit :

    XD J’étais en train de parler sur discord et je me suis dis… MHHHHHHHHHHHHHHH tiens tiens tiens, c’est ça va ou sa va ? Donc je suis tombé sur votre site x) merci maintenant je sais que c’est ça va

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.