393 Vues
Enregistrer

« Notre » et « nôtre » : quelle différence ?

Publié le 29/11/2017
7 commentaires

« Notre » et « nôtre » sont des homonymes (homophones) : ces mots se prononcent de la même manière, mais n’ont pas le même sens. Seul un accent les distingue.

Notre : adjectif possessif

Adjectif possessif, il est suivi d’un nom (notre mère par exemple) ou d’un groupe nominal. Il permet de signaler la possession. Son pluriel est « nos ». Astuce : dans une phrase, « notre » peut-être remplacé par « nos« .

Exemples

  • Notre enfant est gentil mais dissipé.
    • Nos enfants sont gentils mais dissipés.
  • Venez prendre le thé dans notre nouvel appartement !
  • Nos voitures sont équipées des technologies les plus avancées !
  • « […] ce n’est pas aimable de ne pas répondre aux amis qui nous demandent des nouvelles de notre santé. » (Dumas, Le Comte de Monte-Cristo)

À lire ici : « votre » et « vôtre », quelle différence ?

Nôtre : pronom possessif, nom et adjectif

L’accent circonflexe de « nôtre » vient remplacer la lettre « s ». Ainsi, on écrivait autrefois « nostre ».

Comme pronom possessif

Pronom possessif : il remplace un nom, et permet d’éviter une répétition. Il est alors précédé de « le », « la » ou « les » au pluriel (les nôtres). Exemples :

  • Leur morale et la nôtre
  • Votre plat est excellent alors que le nôtre est insipide !
  • Vos enfants sont plus sages que les nôtres.
  • Vos fleurs et les nôtres sont les plus jolies du quartier !
  • Quel enfantillage, d’ailleurs, de croire à la réalité puisque nous portons chacun la nôtre dans notre pensée et dans nos organes. (Maupassant, Pierre et Jean)

Comme nom

« Nôtre » peut aussi servir de nom lorsque l’on parle des proches, de la famille, ou dans la locution « y mettre du nôtre ». Exemples

  • Serez-vous des nôtres ce soir ?
  • Pour surmonter cette épreuve difficile, nous devrons y mettre du nôtre.
  • « […] comme vous traitez les nôtres chez vous, nous traitons les vôtres chez nous. » (Hugo, Notre-Dame de Paris)

Comme adjectif

« Nôtre » peut enfin être un adjectif. Cette tournure est plutôt rare. Exemples :

  • Grâce à nos braves soldats, cette terre sera nôtre avant la fin du mois. 
  • Nous avons fait nôtres vos danses, parce qu’elles nous ont inspiré les meilleurs sentiments !

Mettre la phrase au pluriel permet de distinguer facilement notre et nôtre.