662 Vues
Enregistrer

« Prêter à confusion » ou « porter à confusion » ?

Publié le 12/01/2018 (m.à.j* le 28/12/2023)
1 commentaire

On écrit plutôt : prêter à confusion. Cette locution, qui appartient au langage soutenu et qui n’est apparue en français qu’à partir de la fin du XIXe siècle, signifie « être ambigu », « créer de la confusion », « manquer de clarté ». « Prêter » ne doit pas être compris comme « fournir une chose temporairement » mais comme « donner lieu à », « fournir matière à ». On trouve aussi cette construction dans « prêter à rire », « prêter à controverse », « prêter à l’erreur », « prêter à la critique », etc. La confusion avec « porter » vient du fait qu’il existe aussi en français la construction « porter à » qui signifie « amener à » (par exemple : « porter à croire »). À lire en cliquant ici : « je vous saurais gré » ou « je vous serais gré » ?

Exemples avec prêter à confusion 

  • Les opposants au projet pensent que la position ambiguë du gouvernement ne peut que prêter à confusion.
  • En français, les nombreux paronymes prêtent à confusion. En effet, ces mots dont la prononciation est proche peuvent être pris l’un pour l’autre, ce qui peut entraîner la mauvaise compréhension d’une phrase. 
  • Dans la phrase « il lit un livre curieux », le qualificatif « curieux » prête à confusion, car l’on on ne sait pas si le livre est intéressant ou franchement bizarre.

Le cas « porter à confusion »

La forme « porter à confusion » est cependant assez courante, surtout à l’oral. Si la forme avec « prêter » domine à l’écrit, on peut penser qu’il y a une quasi-concurrence à l’oral. On la trouve ainsi dans de nombreux articles en ligne. Il vaut mieux l’éviter parce qu’elle sera considérée comme une faute, plus précisément un barbarisme, par nombre de lecteurs.

Si le scénario de 13 reasons why est supposé faire réagir les uns et les autres quant au harcèlement, problème bien réel dans le milieu scolaire et dont les conséquences sont encore sous-évaluées, le fond peut porter à confusion.

vanityfair.fr,  Un père accuse la série « 13 reasons why » d’avoir poussé sa fille au suicide, 19 décembre 2017

L’enseigne, Café de l’eau de France, inscrite en lettres dorées sur la façade, pourrait porter à confusion mais ce n’est « qu’une trace du passé ».

ouest-france.fr, Caen. Rue Caponière, Souad crée des bijoux en argent pur, 27 décembre 2017

La une de l’édition suisse de 20 Minutes, ce mardi 9 mai, peut porter à confusion.

huffingtonpost.fr, Cette Une associant les Rolling Stones à un « trafic de fossiles » porte à confusion, 9 mai 2017

Reste une inconnue: la réaction des taxis. Pour Rachid Boudjema, président de l’Union nationale des taxis, le nom de la start-up peut porter à confusion avec l’activité des taxis traditionnels.

bfmbusiness.bfmtv.com, Comment Taxify mise sur Paris pour détrôner Uber en Europe, 3 octobre 2017