Définition. Le sigle csc a de nombreuses significations, mais la principale, employée le plus souvent dans le langage de l’internet est : contre son camp. Dire de quelque chose que c’est un « csc », d’une parole, d’un acte, etc., signifie simplement que l’on considère qu’elle va se retourner contre celui qui l’a produite, qu’elle le discrédite plutôt que de discréditer son adversaire, sans que cette personne ne se rende forcément compte de son erreur rhétorique. Le sigle « csc » est employé comme un mot ordinaire dans la langue des jeunes. On parle aussi d’un « contre son camp ». Certains ont poussé l’usage de ce sigle jusqu’à en faire un synonyme de « toi aussi »:  si quelqu’un me fait un compliment, je lui retourne en lui disant « csc ». Mais cet usage semble marginal. Très employé sur Twitter, il est parfois employé dans des tweets au niveau de langage élevé, pour en alléger la pompe, ou pour leur donner une plus grande force de conviction.

Origine : le « csc » vient bien sûr du monde du football. « Contre son camp » est bien sûr la forme raccourcie de « but contre son camp », c’est-à-dire le but d’un joueur contre sa propre équipe, l’une des pires choses qui puisse arriver dans ce sport.

Exemples :

  • Si ce défenseur met un csc ce soir, comme à son habitude, je jure de ne plus jamais regarder mon équipe jusqu’à la fin de saison.
  • Avec vos amalgames douteux, vous venez d’inscrire un triste csc qui nuira beaucoup à vos positions.
  • Ce csc magistral est resté dans toutes les mémoires : comment l’opposition a-t-elle pu dénoncer cette politique, alors que c’était elle qui l’avait lancée l’année précédente ?

Vous trouverez ci-dessous les définitions d’autres employés couramment sur internet :

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour enrichir la définition de ce sigle.