Ratio : qu’est-ce que cela veut dire ? (Twitter & réseaux sociaux)

« Ratio » a plusieurs signification sur les réseaux sociaux. Le terme vient de Twitter, où il est le plus souvent employé.

 

Ratio sur Twitter


Sur Twitter, « ratio » signifie : avoir plus de réponses ou plus de « citations de tweet » que de réactions « j’aime ».  « Ratio » signifie aussi, et le plus souvent, sur ce réseau social, qu’une réponse à un tweet a eu plus de retweets ou de « j’aime » que le tweet d’origine. 

Le « ratio » témoigne en général de la polémique que fait naître un tweet controversé, ou de l’impopularité d’un tweet. Le « ratio » entre les réactions négatives et les réactions positives, c’est-à-dire le rapport entre ces deux grandeurs, est défavorable à la personne qui a tweeté en premier. 

Certains utilisateurs cherchent souvent le « ratio » de certains comptes dont ils désapprouvent l’orientation politique ou l’opinion générale sur un quelconque sujet. C’est une façon de discréditer son adversaire, de signaler que sa façon de voir les choses est minoritaire et qu’il n’est pas soutenu. Il a plus de poids quand il touche le compte d’une personnalité influente qui a de nombreux abonnés. Cela signifie qu’il est n’est pas soutenu par les siens. Chaque tweet donc vu comme une sorte de petite bataille d’influence.

Certains comptes peuvent être ainsi scrutés par des constellations d’utilisateurs hostiles pour provoquer un ratio. Il serait ainsi, selon certains, une méthode de « troll » ou de « trolling », c’est-à-dire un instrument de dénigrement. 

Il est possible en outre de provoquer un ratio à une réponse de tweet. L’utilisateur qui cherche à provoquer le ratio peut le faire par provocation, pour se moquer de la réponse, pour défendre l’auteur du tweet de départ, etc.

Le ratio peut se manifester par le simple message « ratio ». Cette mention incite les autres utilisateurs à « aimer » le tweet pour le provoquer. 

L’essayiste germano-américain Yascha Mounk, très présent sur Twitter, a tenté de dédramatiser le ratio, qui peut être vécu comme une véritable humiliation par certains utilisateurs, en avançant qu’il peut être vu, dans certains cas, comme un signe de courage, celui de d’exprimer un point de vue impopulaire. Cela peut être en effet le cas, mais il peut signaler aussi l’isolement idéologique d’un utilisateur, ou son incapacité à constituer autour un groupe solide de soutiens

Enfin, il faut noter que le « ratio » a fait l’objet d’une légitimation présidentielle. L’utilisateur Arkunir, qui avait déjà fait un « ratio » du compte officiel de Twitter, a déclaré dans un tweet du 17 juillet 2021 :

Si @EmmanuelMacron répond à ce tweet je m’engage à faire un stream twitch où je traverse toute la planète en street view sur Google Maps (HAHZAHAHA ça prendra 25 à 30 heures et je suis très sérieux) 100% des revenus du live seront reversé à une association.

Le compte officiel du président de la République lui a répondu deux jours plus tard, le 19 juillet

Banco. 

Arkunir a, en plus de remercier le président, demandé aux utilisateurs, avec succès, un ratio de son tweet : 

Merci monsieur le président ! Mais ratio maintenant.

Cette réponse d’Arkunir a obtenu 77,8 mille « j’aimes », contre 38,1 mille pour la réponse du président, ce qui constitue un ratio. 

Cette opération de communication présidentielle ne s’est pas arrêtée là puisque le compte officiel du président n’a pas hésité à tenter un « contre-ratio » en réponse à l’annonce par Arkunir du début de son voyage virtuel :

Bon tour du monde depuis chez vous, cher @Arkunir. Merci de relever ce défi pour soutenir la Fondation @30millionsdamis. Je compte sur vous et vos abonnés pour porter ce message : non à l’abandon de nos animaux de compagnie. Un dernier point, comme vous dites : ratio.

Cette tentative a été couronnée de succès puisque la réponse présidentielle a obtenu 10,2 mille retweets et 79,1 « j’aimes », contre 5,9 retweets et 34,9 « j’aimes » pour le tweet initial d’Arkunir. 

 

Sur les autres réseaux sociaux


La notion de ratio est aussi présente sur le réseau social TikTok, sur lesquels des internautes partagent des vidéos. Sur ce réseau, il signifie en général qu’une vidéo a suscité plus de réponses ou de commentaires que de « j’aimes », ce qui peut témoigner d’une désapprobation du contenu de la vidéo par les autres utilisateurs (pour désapprouver par exemple, une video « cringe » ou « malaisante »).

Il n’est pas très courant sur Youtube, mais il pouvait désigner une situation dans laquelle une vidéo produite par un compte ayant de nombreux abonnés obtenait plus de « je n’aime pas » que de « j’aime ». Mais les « je n’aime pas » sont désormais masqués sur ce site. 

Cette notion n’existe pas vraiment sur Facebook.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.