302 Vues
Enregistrer

« De toute façon » ou « de toutes façons » ? (orthographe)

Publié le 14/10/2021
0 commentaire

Orthographe

Les deux formes sont admises. Le singulier « de toute façon » est plus courant que le pluriel « de toutes façons ». En effet, si l’on se fie à ce google n-gram, au XXe siècle, les emplois au singulier semblent être bien plus nombreux que ceux du pluriel. Si le singulier et le pluriel renvoient à des résultats comparables pour le XIXe siècle sur Gallica (5009 résultats pour le singulier, 4563 pour le pluriel), le premier devient bien plus courant que le second au XXe siècle (37 546 contre 12 499). Il existe aussi un « de toutes les façons » dont l’usage est assez rare, et qui est parfois considéré comme familier (par le Dictionnaire Bordas des pièges et difficultés … par exemple), même si ce jugement semble injuste. 

Exemples

On trouve des emplois par des auteurs célèbres à l’appui des deux formes : 

Mais, de toutes façons, tu te sauveras, car tu es quelqu’un […]

Sand, Correspondance, À Gustave Flaubert, 8 octobre 1875

Alors pourquoi ce retrait brusque ? Tiens, elle avait compris, après avoir parlé, l’autre sens que la phrase prenait pour lui… De toutes façons, il était chassé de la phrase…

Aragon, Aurélien

[…] mais de toute façon, sous tout aspect, en toute saison, printemps, hiver, été, automne, ce petit enclos respirait la mélancolie, la contemplation, la solitude, la liberté, l’absence de l’homme, la présence de Dieu ; et la vieille grille rouillée avait l’air de dire : ce jardin est à moi.

Hugo, Les Misérables 

De toute façon, se posait d’abord le problème de joindre l’Aigle, car, soucieux de se protéger contre les attentats…

Perec, La Vie mode d’emploi

Il est à noter qu’on trouve les deux variantes dans le Dictionnaire historique de la langue française (Robert).

Comme que comme, se dit en Franche-Comté pour « de toutes façons, en tout état de cause »

Définition de « comme » 

Pour P. Guiraud, le mot a été de toute façon influencé par galer « s’amuser, se moquer » (→ galant).

Définition de « galimatias »