1069 Vues
Enregistrer

« Ils sont bien » ou « ils sont biens » ? (orthographe)

Publié le 29/09/2022
0 commentaire

Orthographe

On écrit : « ils sont bien ». Dans cette phrase, « bien », qui est habituellement un adverbe, joue le rôle d’adjectif attribut, mais il reste invariable, on ne l’accorde pas. On n’accorde pas plus « bien » quand il est suivi d’un adjectif : « Oh ! que ces enfants sont bien nourris. » (bien est ici un adverbe).  Cet adjectif signifie « conforme à ce que l’on souhaite, satisfaisant », « à l’aise, content » ou « juste, conforme au modèle, à l’idéal ». Cependant, « ils sont bien » appartient plutôt à la langue orale, et il faut probablement éviter cette tournure à l’écrit, notamment dans des situations où une langue soignée est exigée, sauf si l’on souhaite faire un effet de style. « Ils sont bien » répond éventuellement à une question comme : « Que penses-tu des vases que je t’ai montrés ? »

Exemples

  • Ils ne sont vraiment pas décidés à quitter une maison où ils sont bien, car ils y trouvent tout ce qu’il faut.
  • Je pense qu’ils sont bien, car mon impresario ne m’a toujours pas répondu, ce qui est un bon signe.
  • Qu’ils sont bien, dans la boue et dans leur propre sang (Sully Prudhomme, Le Gué)
  • Tu as été content de mes deux romans ? Je suis payée. Je crois qu’ils sont bien, et le silence qui a envahi ma vie (il faut dire que je l’ai cherché) est plein d’une bonne voix qui me parle et me suffit. (George Sand, Lettre à Gustave Flaubert, 8 décembre 1872)

Bien vient de l’adverbe latin bene. À lire en cliquant ici « « ils se sont téléphoné » ou « téléphonés » ?