140 Vues
Enregistrer

« Compte rendu » ou « compte-rendu » ?

Publié le 14/10/2021 (m.à.j* le 22/11/2022)
0 commentaire

On écrit : un compte rendu ou compte-rendu. Traditionnellement, cette locution nominale ne prend pas de trait d’union. En effet, on la trouve très anciennement avec les deux termes qui la composent écrits séparément (on parle d’un « compte » qui est « rendu », participe passé adjectivé) :

Apres lequel compte rendu & cloz, & le reliqua d’icel luy payé…

Ordonnances, édictz…, 1542

Ainsi le meilleur compte rendu d’un tableau pourra être un sonnet ou une élégie.

Baudelaire, Curiosité esthétique

Le compte rendu financier prévu par le quatrième alinéa de l’article 10 de la loi du 12 avril 2000 susvisée a pour objet la description des opérations comptables qui attestent de la conformité des dépenses effectuées à l’objet de la subvention.

Article 1er d’un arrêté du 11 octobre 2006

Ces salariés avaient fini par douter de l’utilité du compte rendu d’activité professionnelle qu’ils devaient établir à la fin de chaque année.

En France, les propositions de rectifications orthographiques de 1990 n’ont pas recommandé de modifier le sort de « compte rendu ». La présidence de la République française par exemple, qui produit nombre de comptes rendus du Conseil des ministres, emploie exclusivement la forme sans trait d’union.

À lire ici : quel est le pluriel de « compte rendu » ?

Cependant, la forme avec le trait d’union est parfois employée, comme le montrent les résultats donnés par l’outil Google n-gram ou une rapide recherche sur Twitter. Le Larousse considère cette forme comme « admise ». Mettre un trait d’union, c’est considérer, d’un point de vue grammatical, que les deux composés de cette locution ont perdu leur autonomie (qu’ils n’auraient de sens qu’en relation l’un avec l’autre). Son pluriel resterait comptes-rendus. Il faut s’attendre toutefois à ce que la variante avec trait d’union soit considérée comme une faute par quelques usagers qui n’hésiteront pas à le faire remarquer. Il vaut peut-être mieux alors l’éviter pour ne pas être repris par un collègue ou un supérieur.