159 Vues
Enregistrer

« Diamant » ou « diamand » ? orthographe

Publié le 22/09/2018
0 commentaire

On écrit : diamant. Un diamant est une pierre précieuse, dure, faite de carbone. Pour vous aider, l’artisan qui travaille le diamant est le « diamantaire »Ce terme vient peut-être du grec ἀδάμαςadamas, « le fer le plus dur, l’acier / qui ne peut être dompté », qui a donné en latin adamas, « le fer le plus dur », et en bas latin adimas, adimantis, « aimant » altéré sous l’influence des mots grecs en dia-, comme διαφανης, diaphanes, qui a donné diaphane, « qui laisse passer les rayons lumineux » (c’est le cas du diamant).  

En revanche, l’anglais écrit diamond, où le « d » final se fait entendre. Le terme est en entré en anglais sous la forme dyamaunt, à partir du français.

Exemples avec diamant

  • Après des années de concubinage, sa famille lui fit comprendre qu’il était temps de lui passer le diamant au doigt.
  • Ce couple frugal et écolo ne comprenait pas la fascination commune pour les diamants : on pouvait très bien vivre sans !

Des girandoles de diamants montées à l’ancienne façon descendaient sur les épaulettes de son manteau de lit semé de tabac, comme au temps des élégantes de la Fronde

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe

Que de fois son crédit auprès d’une duchesse, fait du désir accumulé depuis des années que celle-ci avait eu de lui être agréable sans en avoir trouvé l’occasion, il s’en était défait d’un seul coup en réclamant d’elle par une indiscrète dépêche une recommandation télégraphique qui le mît en relation, sur l’heure, avec un de ses intendants dont il avait remarqué la fille à la campagne, comme ferait un affamé qui troquerait un diamant contre un morceau de pain. 

Proust, À la recherche du temps perdu

Et que la luciole au clair de lune luit,
L’oiseau, dans le lac sombre où sous lui se reflète
La splendeur d’une nuit lactée et violette,
Comme un vase d’argent parmi des diamants,
Dort, la tête sous l’aile, entre deux firmaments.

Sully Prudhomme, Le Cygne