Dormir comme une souche : définition & origine [expression]

Dormir comme une souche signifie dormir d’un sommeil profond.

 

Origine de « dormir comme une souche »


La souche désigne la base du tronc d’un arbre, qui reste à terre lorsque celui-ci a été coupé.

La souche figure l’immobilité totale, l’inactivité, l’inertie, comme en témoigne l’expression voisine « rester comme une souche », c’est-à-dire ne rien faire. Cette métaphore est ancienne (elle se retrouve dès le Moyen Âge). 

Elle est employée notamment par Molière (1622 – 1673) :

Je te sus exprimer des tendresses de cœur ;
Mais à tous mes discours tu fus comme une souche ;
Et jamais un mot de douceur
Ne te put sortir de la bouche.

Amphitryon, II, 3, Cléanthis

La bûche a servi aussi de métaphore.

 

Exemples


Évidemment, il n’y comprenait rien, et mille craintes l’assaillirent.

« Ah bien oui, le geôlier ! s’écria une voix connue. Le geôlier ! il dort comme une souche dans mon cachot ! […]

Verne, Une ville flottante

 

Dimitri devait dormir comme une souche. Il redoubla de coups tout en criant le prénom de son ami. Finalement, le battant s’entrebâilla, laissant voir une figure hirsute. — Théo ? Qu’est-ce que tu fous là ? — C’est urgent.

Gilbert Sinoué, L’homme qui regardait la nuit

 

Un bateau à 18 nœuds contre une falaise tient du choc en voiture contre une pile de pont. Son équipe à terre voit inexorablement la trace faite sur l’ordinateur fondre vers la terre. La catastrophe est inévitable. Son téléphone satellitaire sonne. Thomson dort comme une souche : « Je me suis dit que je pouvais dormir, tout allait bien », a-t-il eu la force de sourire.

Lemonde.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *