« Dysfonctionnement » ou « disfonctionnement » : l’orthographe

Adrian

Passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Dominique dit :

    Et bien merci Adrien pour cette explication : j’aurais écrit ce mot des 2 façons sans faire de différence. Et pour le coup, j’ai modifié mon courrier en « dys »! 🙂

  2. Elfe Noir dit :

    Je ne suis pas tout à fait d’accord

    S’il est vrai qu’il y a une faute courante qui consiste à écrire disfonctionnement à la place de dysfonctionnement ( = mauvais fonctionnement), ça ne prouve pas que le premier mot n’existe pas, il est retenu par certains dictionnaires (pas tous, c’est vrai) ; simplement il n’a pas le même sens, le préfixe latin DIS indiquant la négation, et « disfonctionnement » indique une absence totale de fonctionnement.

    Le mot « disfonctionnement » – dont les deux parties viennent du latin – est d’ailleurs beaucoup plus logique que « dysfonctionnement » qui associe un préfixe grec ) à un mot latin … donc un dysfonctionnement de notre langue !

    • Adrian dit :

      Merci pour votre commentaire.
      J’ai remanié l’article.
      Vous avez raison, l’association du préfixe grec « dys » au « fonctionnement » latin ne semble pas très logique de prime abord…mais l’usage fait ici loi !
      Et je doute du succès futur de la distinction entre « dysfonctionnement » et « disfonctionnement ». Cela prête un peu trop à confusion !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *