Elle est « bleu foncé » ou « bleue foncée » ?

On écrit : elle est bleu foncé. 

La règle est simple : un adjectif composé est invariable. On ne l’accorde ni en genre, ni en nombre (ils sont bleu foncé). En revanche, cet adjectif de couleur varie s’il est seul : des robes bleues.

De la même manière, on écrit : une chemise rouge clair, des fleurs bleu azur. 

À lire ici : les règles d’accord des adjectifs de couleur

En revanche, si c’est un nom (cas plutôt rare), on accorde : « sa toile fusionnait des rouges écarlates à des bleus foncés ». 

À lire ici : « ils sont marron » ou « ils sont marrons » ?

 

Exemples avec « bleu foncé »


Sa tenue était élégante sans attirer l’œil par aucun détail voyant : une redingote bleu foncé, une cravate noire à pois dont le nœud n’avait rien d’apprêté ni de négligé non plus […]

Gautier, Jettatura

 

Paysage grand, avec des lignes de terrain les unes sur les autres, noires et bleu foncé; grande campagne.

Flaubert, Par les champs et par les grèves

 

Des klaxons, des harangues de commerçants, des vendeurs à la sauvette visant ceux qu’on prendrait pour des routards avec leur sac à dos si on ne devinait pas des Syriens et des Irakiens préparant la partie de poker qu’ils joueront sur les eaux bleu foncé de la Méditerranée. Certains semblent avoir compris ce qui les attend, et s’allongent sur le gazon à l’ombre.

Liberation.fr

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *