206 Vues
Enregistrer

« En détail » ou « en détails » ? orthographe

Publié le 07/01/2018 (m.à.j* le 21/11/2022)
1 commentaire

On écrit traditionnellement « en détail » lorsque cette locution adverbiale invariable signifie « sans rien omettre, dans toutes ses particularités, avec précision ». En effet, venant du verbe détailler, « détail » renvoie à une manière de procéder (minutieusement), introduite par la préposition « en », et pas à l’objet d’une description ou d’une énumération (« les détails »). La locution « au détail », plus rare, est aussi employée traditionnellement au singulier. Son antonyme est « en général ».On dit souvent « raconter / exposer en détail » ou « parler plus en détail« . 

Néanmoins, « en détails » est usuel, bien qu’on ne le trouve pas même pas dans le TLF, plutôt ouvert aux usages nouveaux. On trouve cette variante au pluriel dans de nombreux articles de presse, ou des espaces de discussion en ligne, ce qui s’explique par le fait que les usagers se représentent couramment les « détails » comme multiples. Le pluriel s’impose aussi lorsque « en détail » n’est pas une locution, mais renvoie à plusieurs éléments déterminés (exemple : « Les Époux Arnolfini est une toile qui abonde en détails significatifs, ce qui éveille l’attention des curieux »).

À lire en cliquant ici : « en main propre » ou « en mains propres » ?

Exemples avec « en détail »

  • Ce philosophe était assez rigoureux pour examiner tous les textes en détail.
    • Ce philosophe était assez rigoureux pour examiner tous les textes avec précision.
  • Tandis que les témoins racontaient les faits en détail, la police commençait à organiser les recherches des suspects. 
    • Tandis que les témoins racontaient les faits sans rien omettre, la police commençait à organiser les recherches des suspects. 
  • À considérer les faits en détail, on peut affirmer aujourd’hui que tout cela était prémédité.
    • À considérer les faits dans toutes leurs particularités, on peut affirmer aujourd’hui que tout cela était prémédité.
  • Nous avons cru devoir raconter en détail l’histoire de Claude Gueux, parce que, selon nous, tous les paragraphes de cette histoire pourraient servir de têtes de chapitre au livre où serait résolu le grand problème du peuple au dix-neuvième siècle. (Victor Hugo, Claude Gueux)
  • L’analyse est parfois un moyen de se dégoûter en détail de ce qui était supportable comme ensemble. (Paul Valéry, Mauvaises pensées)

Dans les exemples suivants, il ne s’agit pas de la locution adverbiale :

  • La description était riche en détails frappants qui ont renforcé l’effet de réel.
    • La description était riche en précisions frappantes qui ont renforcé l’effet de réel.
  • Il ne tarissait pas en détails odieux : les forçats avaient un boulet au pied, ils travaillaient quinze heures par jour, ils mouraient tous à la peine ; le bagne était un lieu sinistre dont il décrivait minutieusement toutes les horreurs. (Zola, La Fortune des Rougon)