Flapi : définition simple, courte et exemples

flapi

Jeune Décadente, Ramon Casas, 1899 | Wikimedia Commons

Que signifie « flapi » ? Définition simple et exemples

=> Voir ici une liste de mots rares pour enrichir votre vocabulaire


Être flapi signifie être très fatigué, abattu, exténué.

Le terme, dont l’emploi est rare, est désormais plus archaïque que familier, et, par là, amusant. 

Il viendrait du franco-provençal flapir, « amollir, abattre », issu peut-être, après altérations, du latin médiéval faluppa, « brin de paille, balle de blé ».

Que veut dire coruscant ? Voir ici.

Exemples :

– Il me semble qu’aujourd’hui, vous affirmez une certaine vaillance ?

– Non. Je vais passer dans l’inconnu. Mais je ne fais pas preuve de courage, car je suis tellement flapi que je n’ai plus la force d’avoir peur…

Tristan Bernard, Voyageons

 

Jamais Landouillard n’avait tenu dans ses bras une aussi jolie femme. Il fit des prouesses.

Au petit matin, légèrement flapi, il dut subir un petit interrogatoire :

– Qui es-tu, lui demanda-t-elle, toi qui pour la première fois, m’a fait connaître le plaisir d’aimer ?

Le Canard poilu

 

Non. Au contraire. J’ai toujours vécu cela comme une chance. Je peux me sentir flapi certains jours mais avoir des horaires décalés, plutôt que des journées de 8 heures à 19 heures, c’est formidable. Cela permet d’aller au ciné, de voir des gens.

Lemonde.fr

 

Antoine est manager dans la communication. «Un métier socialement reconnu et bien payé», reconnaît-il, mais qui ne lui procure plus qu’une «profonde lassitude de faire la même chose depuis vingt ans, avec toujours plus de contraintes venues d’en haut». Pour requinquer son moral flapi, le cadre supérieur se rêve en propriétaire d’épicerie méditerranéenne, et va jusqu’à consigner la liste des produits qu’il voudrait vendre, un tablier en lin à la place du costume-cravate: «Fleurs de câpres, pata negra, vins fins italiens… Je suis gourmet, alors je me dis que travailler autour d’une vraie passion aurait plus de sens. Et surtout, sans patron.»

Letemps.ch

 

À lire

Dictionnaire historique de la langue française (Robert)

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *