280 Vues
Enregistrer

Thuriféraire : définition · exemples · synonymes · étymologie

Publié le 22/11/2021
2 commentaires

Définition

(Nom masculin). Le thuriféraire est le porteur de l’encensoir et de la navette durant les cérémonies de l’Église catholique : « Le thuriféraire progressait lentement dans la nef, faisant balancer nonchalamment son encensoir. » Toutefois, on emploie le plus souvent métaphoriquement « thuriféraire », pour désigner par ironie une personne qui encense quelqu’un ou quelque chose avec excès, un soutien aveugle. On peut par exemple dire : « Les thuriféraires de cet écrivain sont verts de rage depuis que celui-ci a été humilié en ne recevant pas le grand prix de littérature nationale. » Ce mot est plus souvent employé au pluriel (cf. Google NGram). C’est un terme rare et littéraire.

Synonymes de thuriféraire

Adulateur, flatteur, flagorneur, louangeur, laudateur.

Antonymes

Critique, dénigreur, détracteur.

Exemples

  • « Puis, ce furent encore deux heures de souveraine pompe, la messe chantée, avec les encensements. Le célébrant avait paru, vêtu de la chasuble blanche, accompagné du cérémoniaire, des deux thuriféraires tenant l’encensoir et la navette, des deux acolytes portant les grands chandeliers d’or allumés. » (Zola, Le Rêve)
  • Pour en revenir à la guerre elle-même, ce premier qui l’a commencée est-il l’empereur Guillaume ? J’en doute fort. Et si c’est lui, qu’a-t-il fait autre chose que Napoléon par exemple, chose que moi je trouve abominable mais que je m’étonne de voir inspirer tant d’horreurs aux thuriféraires de Napoléon, aux gens qui le jour de la déclaration de guerre se sont écriés comme le général Pau : “J’attendais ce jour-là depuis quarante ans. (Proust, À la recherche du temps perdu)

Étymologie de thuriféraire

Thuriféraire correspond au latin médiéval thuriferarius, de tus ou thus, « encens », et de ferre, « porter ». Le latin turifer signifiait à l’époque classique « qui produit de l’encens » (et par extension, qui offre de l’encens aux faux dieux). Thus est d’origine grec : thuos signifie lui aussi « offrande », « parfum ». L’encens était l’un des cadeaux apportés à Jésus par les rois mages (avec la myrrhe et l’or). Il symbolise la divinité du Christ (cf. Michel Feuillet, Vocabulaire du christianisme). Pendant les cérémonies, il symbolise aussi la prière qui monte vers Dieu. Thuriféraire a remplacé turife et thurifère (cf. Dictionnaire historique de la langue française).