Froid de canard : signification et origine de l’expression

Un froid de canard : signification et origine de l’expression


Un froid de canard est un froid vif, un grand froid.

On dit « il fait un froid de canard ». On peut supposer que c’est un froid plus intense que celui qui était attendu par le locuteur.

L’expression vient, selon l’explication la plus commune, de l’idée qu’il fait un froid à pouvoir chasser les canards. Ce sont des oiseaux migrateurs, que l’on peut chasser aux saisons froides, au grand matin, aux heures les plus froides.

Il existe aussi l’expression « un froid de loup ». 

Voir ici : d’où vient l’expression « avoir le béguin »

Exemples :

On fait son entrée sur le turf ; décidément, le soleil s’obstine ; il fait un froid de canard.

La Vie Parisienne, 17 janvier 1880 / une des plus anciennes occurrences sur Gallica

 

Toujours est-il qu’il avait disparu sans qu’on eût eu le temps de s’en apercevoir, comme un dieu. « Vous avez tort, me dit M. de Cambremer, il fait un froid de canard. – Pourquoi de canard ? demanda le docteur. – Gare aux étouffements, reprit le marquis. Ma soeur ne sort jamais le soir.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Encore chauds du foie gras des fêtes, ils ont des chances de passer l’hiver. Quand on a compris que les mots sont beaucoup plus grands que les maux, eh bien, ça va, même par un froid de loup qui n’est qu’un froid de canard

Louis Pauwels, Le Droit de parler

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *