397 Vues
Enregistrer

Gageure : définition · prononciation · étymologie

Publié le 26/01/2022 (m.à.j* le 30/03/2023)
3 commentaires

Définition. (Nom féminin). Une gageure signifie :

  • 1. le plus souvent : action qui semble très difficile à réaliser, entreprise qui demanderait un tour de force pour être menée avec succès ;
  • 2. au Québec : pari ;
  • 3. anciennement : promesse de payer une somme convenue si l’on perd un pari ;
  • 4. anciennement : la chose gagée ;

Gageure : prononciation

Gageure se prononce « ga-jure ».

 

Explication : ce terme peut se prononcer « ga-jeur » [gaʒœʁ] ou « ga-jure » [gaʒyʁ] si l’on regarde son orthographe. En effet, soit l’on prononce « geu » ensemble, ce qui donne « ga-jeur », soit on considère que le « e » a été placé entre le « g » et le « u » pour signaler que « g » se prononce « j » [ʒ]. Cependant, pour la plupart des autorités, il faut prononcer « gajure » (cf. Dictionnaire historique de la langue française ou Le Bon Usage). Au reste, pour mettre fin à cette hésitation, les recommandations de rectifications de l’orthographe de 1990 ont proposé l’orthographe « gageüre », le tréma devant signaler ici la lettre à prononcer.

À lire en cliquant ici : 55 mots que l’on ne sait pas prononcer

Gageure : synonymes

Défi, challenge, pari, risque ;

Exemples

– Écoutez, bonhomme, reprit Médéric, nous n’aimons pas qu’on se moque de nous. Si vous avez fait gageure de vous laisser mourir de faim, gagnez tout à votre aise votre pari.

Zola, Contes à Ninon

Pretto est l’un des rares courtiers à promettre aux particuliers de pouvoir souscrire un prêt immobilier totalement en ligne. Une gageure pour un secteur où la plupart des prêts passent encore par un rendez-vous physique avec le banquier, tant il s’agit d’un évènement important dans la vie des ménages.

Lesechos.fr

Pourquoi tolère-t-on chez nos parents des défauts qu’on ne tolérerait chez personne d’autre ? Pourquoi la fidélité est une évidence pour certains, et une gageure pour d’autres ?

Science-et-vie.Com

Étymologie

Ce terme est formé sur le verbe « gager » auquel il a été ajouté le suffixe -ure. « Gager » vient de l’ancien francique °waddi.