Définition. (Adjectif). Glauque signifie :

1. le plus souvent : qui provoque un sentiment de malaise, qui est sinistre, qui est sordide ;

2. couleur : d’un vert qui ressemble à celui de l’eau de mer, vert blanchâtre, vert bleuâtre comme l’eau de mer ; 

3. qui est trouble, qui manque de netteté.

 

L’emploi 1 (qui ressemble à l’anglais creepy) est très courant chez les plus jeunes ou dans le langage journalistique, bien que cet usage soit critiqué (sans grand effet) par certains puristes. Il sert souvent à qualifier un lieu ou l’ambiance d’un film.

 

À lire en cliquant ici : que veut dire « comminatoire » ?

 

Synonymes de glauque


Cafardeux, inquiétant, macabre, morne, sinistre, sombre, sordide, triste, verdâtre ;

 

Exemples


Une puissante houle, visible dans les coups sur coups de l’éclair, se leva à l’est au delà du rocher l’Homme. Elle ressemblait à un gros rouleau de verre. Elle était glauque et sans écume et barrait toute la mer.

Hugo, Les Travailleurs de la mer / qualifie ici la couleur de la mer

 

[…] de sorte qu’on voyait devant soi, dans le jardin, à côté de pavillons éclairés par le crépuscule et qui semblaient les pâles spectres du soir, des charmilles dont la glauque verdure était traversée par les derniers rayons et qui, de la pièce éclairée par les lampes où on dînait, apparaissaient au delà du vitrage […]

Proust, À l’ombre des jeunes filles en fleur

 

 

Cette trame aux allures de polar scandinave bien glauque se déroule en réalité sur la côte est des Etats-Unis, dans la banlieue de Philadelphie.

Lesechos.fr / employé au sens de « sordide »

 

L’East End qui sert de cadre au film en montre un aspect glauque et peu reluisant, celui des laissés-pour-compte.

Frédéric Granier, Les Beatles

 

Étymologie de glauque


Du latin glaucus, « verdâtre, vert pâle ou gris  », du grec γλαῦκος, glaukos, ce qui est gris et clair, ce qui allie le bleu et le vert tout en étant lumineux.