« Savoir » et « connaître » : quelle différence ?

Quelle différence entre savoir et connaître ? Les verbes « savoir » et « connaître » sont quasi synonymes. Tous deux signifient « avoir connaissance de ». Ils ne s’utilisent toutefois pas de la même manière. La différence entre ces deux verbes tient à certains emplois déterminés.

 

Quand écrire « savoir » ? définition


Le verbe « savoir », quand il ne termine pas une phrase, est suivi soit d’un infinitif soit d’une proposition subordonnée (qui, que, quoi, pourquoi, où, etc.). En effet, « savoir » peut être utilisé dans des phrases pour exprimer le fait que l’on est capable de faire quelque chose.

Exemples :

Vois-tu, je sais que tu m’attends.

Il sait parler allemand, français et espagnol.

Savoir compter est essentiel dans la vie de tous les jours.

Elle lui apprit enfin tout ce qu’elle savait, et tout ce qu’elle avait éprouvé, excepté ce qu’elle aurait voulu se cacher pour jamais […]

Voltaire, L’Ingénu

Oui, viendra un jour où l’humanité ne croira plus, mais où elle saura ; un jour où elle saura le monde métaphysique et moral, comme elle sait déjà le monde physique ;

Renan, L’Avenir de la science

 

« Savoir » peut-être suivi d’un nom ou d’un groupe nominal dans certaines tournures littéraires.

Exemples

Je sais un pays où les hommes sont bons.

Il sait une comptine aimée par les enfants.

 

Quand écrire « connaître » ? définition


« Connaître » est suivi d’un nom ou d’un groupe nominal. Il n’est jamais suivi d’un verbe. 

Exemples :

L’entreprise de son père a connu de graves difficultés ces derniers mois.

Je connais très bien la place de la Nation.

Les anciens connurent les temps heureux.

Madeleine connaît l’art de la cuisine.

Richard connaît parler turc.

-> Richard sait parler turc.

Du moment que Julien se fut aperçu de sa folie, il ne s’ennuya plus. Il voulut connaître toute l’étendue du mal, et, à cet effet, sortit un peu de ce silence hautain et obstiné avec lequel il repoussait ses camarades.

Stendhal, Le Rouge et le Noir

En outre, on peut utiliser « connaître » pour dire que l’on connaît une personne, et pas le verbe « savoir. »

Exemple :

Je connais Sylvie.

 

Expressions avec « connaître » ou « savoir »


Enfin, il y a certaines expressions dans lesquelles on emploie uniquement « savoir » ou « connaître ». Elle sont invariables.

Exemples

La directrice marketing est très performante. Elle connaît son métier.

Sais-tu l’heure qu’il est ?

Malgré les meilleures excuses pour son retard, son patron n’en voulait rien savoir.

Faites connaître vos intentions au lieu d’avancer masqués !

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. boualamallah alin dit :

    magnéfique leçon ,nous les Algériens on adore le Français en toute vérité .

  2. Robert Chevarier dit :

    Le savoir et la connaissance sont quasi-synonymes, oui ! Outre l’emploi grammatical, il est important de préciser ce « quasi » :
    La connaissance est le principe actif, la phase acquisition des connaissances par la formation ou l’apprentissage, pour aboutir au savoir qui en est ainsi la finalité. Le savoir est donc l’accumulation des connaissances acquises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.