181 Vues
Enregistrer

« N’hésite pas » ou « n’hésites pas » ? orthographe

Publié le 21/06/2018
2 commentaires

À l’impératif, on écrit : n’hésite pas !

 

On écrit : « n’hésite pas ! »

En effet, « hésiter » est un verbe du premier groupe. Par conséquent, sa forme conjuguée à la deuxième personne du singulier de l’impératif ne prend pas de « s ». Le verbe est ici à la forme négative. Conjugaison de hésiter à la forme négative de l’impératif :

  • N’hésite pas !
    N’hésitez pas !
    N’hésitons pas !

On ajoute un  « s » lorsque le verbe est suivi du pronom « en » ou « y ».  L’erreur peut venir du fait que de manière générale la terminaison des verbes à la deuxième personne du singulier se termine par un « s » (par exemple : tu hésites à me parler après notre dispute). 

L’impératif du verbe « hésiter » peut servir à donner un ordre en atténuant légèrement le ton (« Si tu vois des ennemis, n’hésite surtout pas à tirer ! ») ou, plus généralement, à donner un conseil ou à faire une recommandation ( « N’hésite pas à me téléphoner si tu te sens mal »). C’est une formule de politesse très usuelle.  À lire en cliquant ici : faut-il écrire « je serai » ou « je serais » ?

 

Exemples avec « n’hésite pas »

  • N’hésite pas à me contacter si tu as des questions, je suis là pour t’aider !
  • N’hésite surtout pas à revenir la semaine prochaine si tu as aimé ton séjour chez nous !
  • N’hésite pas à consulter notre guide d’information qui te permettra de trouver toutes les réponses à tes questions.
  • Est-ce sérieux ? — Alors n’hésite pas plus longtemps ; rends-moi heureux ! Badines-tu ? — C’est assez plaisanté, ô ma bien-aimée ! (Traduction de LXXXIX de Goethe)
  • Il m‘a dit qu’il pétait les plombs, qu’il se cassait en montagne sans téléphone jusqu’à samedi … Bon, je me suis dit qu’ilvalait mieux ne pas gueuler. … J’ai fait Mmh. Nhésite pas, il a dit. (Guillaume Dustan, Nicolas Pages)

À lire en cliquant ici : on écrit « j’ai dit » ou « j’ai dis » ?

 

Le cas de « tu hésites »

La forme avec un « s » correspond le plus souvent la deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif ou à celle du subjonctif présent. Exemples :

  • Tu hésites à te lancer dans cette carrière car tu en aimes une autre.
  • Je sais très bien que tu n’hésites jamais à demander ton chemin aux gens dans la rue. 

 

Une phrase avec les deux termes :

« Tu hésites à te lancer dans cette carrière, alors n’hésite pas à venir me poser toutes les questions nécessaires ce soir à la réunion ! »