221 Vues
Enregistrer

« Ledit » ou « le dit » ? orthographe

Publié le 05/01/2018 (m.à.j* le 21/11/2022)
5 commentaires

On écrit : ledit. Cet adjectif est composé de deux éléments soudés, l’article « le » et le participe passé du verbe « dire ». Il permet de se référer à quelque chose dont on a précédemment parlé. Il se place devant un nom et est surtout utilisé dans un contexte juridique et administratif. On peut aussi l’employer pour parler de quelqu’un sans évoquer son nom (de manière ironique par exemple, pour ne pas lui faire honneur). ll se décline en fonction du genre et du nombre : ledit · ladite · lesdits · lesdites. On peut adjoindre un autre article au participe passé du verbe « dire ». 

  • audit
  • dudit
  • susdit
  • etc.

À lire en cliquant ici : doit-on écrire « y a-t-il », « y’a-t-il » ou « y a-t’il » ?

Exemples avec ledit, etc.

  • Ledit écrivain, qui s’est permis de me critiquer dans un de ses ouvrages, ne maîtrise même pas les fondements du sujet dont il traite.
  • Malgré les multiples rappels à la loi dont il a fait l’objet, ledit accusé n’a pas jugé bon de changer son comportement, et se retrouve une nouvelle fois au tribunal.
  • Lesdits individus ne se sont pas présentés devant l’Assemblée malgré la convocation impérieuse qui leur avait été adressé.
  • Il a été ordonné audit plaignant de ne pas approcher le domicile de la personne mise en examen.

L’imagination libertine qu’il avait reçue de son grand-père aurait pu inspirer quelque défiance de ses entreprises ; mais il se connaissait, et quand il parlait d’une manière affirmative, il se vantait en se raillant de lui-même. Je lui parlais un jour de la nécessité d’un nouveau mariage pour M. le duc de Bourbon, afin de rappeler la race des Condé à la vie : il approuvait fort cette idée, quoiqu’il ne se souciât guère de ladite résurrection ;

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe

Ils savaient surtout que cela leur donnerait moins de peine que de faire pénétrer lesdits amis chez les nièces ou belles-soeurs élégantes de ces dames.

Proust, À la recherche du temps perdu