346 Vues
Enregistrer

La majorité « est » ou « sont » ? Faut-il accorder ?

Publié le 11/10/2022 (m.à.j* le 30/11/2023)
1 commentaire

Sans complément, on écrit : « la majorité est », au singulier, si « majorité » est bien sûr le sujet. Exemples :

  • La majorité est d’accord avec nous pour continuer.
  • La majorité a été battue aux dernières élections locales.

Avec un complément, les deux accords sont possibles. Ce cas concerne tous les noms collectifs. Il peut se faire au singulier, avec « majorité », ou au pluriel, avec le nom complément pluriel. Le singulier met l’accent sur l’ensemble dont fait partie la majorité. Le pluriel porte l’attention sur la pluralité, sur le plus grand nombre. Plus spécifiquement, « une majorité », avec l’article indéfini « une », ne renvoie pas à la majorité mathématique, mais plutôt « au plus grand nombre de ». Dans ce cas, l’accord au pluriel est plus naturel. Plus généralement, l’accord au pluriel semble plus courant (une recherche sur Google avec « la majorité des gens sont » renvoie à dix fois plus de résultats qu’une recherche avec le singulier).

  • Une majorité des habitants de ce village sont des ouvriers.
  • La majorité des touristes est très heureuse de visiter cette ville.
  • Une majorité des magasins ferment le dimanche en France.
  • « […] alors que la majorité des Français était lasse et dégoûtée du gouvernement des curés. » (Darien, La Belle France)
  • « […] bref pour la majorité des hommes qui avaient sur la tête un bon toit et sur le dos un bon habit […] » (Taine, Les Origines de la France contemporaine)
  • « […] la majorité des lecteurs s’est tournée vers l’ambition des rôles plus séduisants de Faust, de Werther, de René, de Saint-Preux. » (Sand, Obermann par E.-P. Senancour)
  • […] la constitution est nulle, si la majorité des individus qui composent la Nation, n’a pas coopéré à sa rédaction. (De Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne)
  • La majorité des académiciens combattirent Gomberville ou se désintéressèrent de cette question (academie-francaise.fr, « Voiture a-t-il sauvé le Car ? »)
  • Mais les apparences sont trompeuses, s’il est vrai, malheureusement, que la majorité des lecteurs s’en tiennent là. (Discours sur les prix littéraires, Maurice Genevoix, 1960)