158 Vues
Enregistrer

Le nom collectif : définition & exemples

Publié le 02/12/2022
0 commentaire

Le nom collectif est un nom singulier qui désigne un ensemble, qu’il soit composé d’êtres humains, d’animaux ou d’objets. Il s’oppose au nom individuel, un nom singulier qui désigne un être ou un élément unique (un banc, une maison, le beurre).

Exemples de noms collectifs (liste)

  • Un amas
  • Un banc
  • Une bande
  • Un bon nombre
  • Une brassée
  • Une centaine
  • Un collectif
  • Un collier
  • Une colonie
  • Une constellation
  • Un cortège
  • Une dizaine
  • Une douzaine
  • Un ensemble
  • Une équipe
  • Un essaim
  • Une flopée
  • Une file
  • Une foule
  • Une gerbe
  • Un grand nombre
  • Un groupe
  • Une harde
  • Une infinité
  • Une majorité
  • Une masse
  • Une meute
  • Un millier
  • Une moitié
  • Une nuée
  • Une quantité
  • Un quart
  • Une paire
  • Une pile
  • Une poignée
  • Une rangée
  • Un rassemblement
  • Une ribambelle
  • Une série
  • Une suite
  • Un tas
  • Un tiers
  • Une troupe
  • Un troupeau
  • Une vingtaine
  • Une volée

L’accord d’un nom collectif sans complément

Le verbe s’accorde en genre et en nombre avec le nom collectif. Exemples :

  • Une poignée seulement réussit chaque année cet examen.
  • La majorité a décidé de voter cette mesure, malgré l’opposition d’une partie de l’opinion.
  • Un groupe attendra le vôtre à minuit au point de rendez-vous convenu.

L’accord d’un nom collectif suivi d’un complément

Un nom collectif peut être suivi d’un complément (un groupe prépositionnel). Exemples : un groupe d’étudiants, cette foule de fêtards, etc.

En règle générale, si le nom collectif singulier suivi d’un complément est employé avec un adjectif démonstratif ou possessif, le verbe s’accorde au singulier :

  • Cette vingtaine d’étudiant a demandé à prendre des cours du soir pour en apprendre plus.
  • Mon troupeau de moutons m’attend sur l’autre versant de la montagne.

Si le nom collectif singulier suivi d’un complément est employé avec un article indéfini, on accorde soit au singulier avec le nom collectif, soit avec le complément (par accord sylleptique). Le point de vue adopté par l’énonciateur change : l’accord avec le singulier insiste sur le collectif, l’accord avec le complément sur la pluralité des éléments qui composent le collectif. Exemples :

  • Une rangée entière de verres est tombée au sol.
  • Une nuée d’oiseaux qui avaient envahi le ciel nous masquèrent le soleil.
  • Une équipe de joueurs fatigués et qui ne demandent qu’à se reposer.
  • Un tiers des participants trouva la bonne réponse.
  • […] un rassemblement de curieux regarde trois habitants de l’hôtel à une fenêtre […] (Goncourt, Hokousaï)

Accord avec « la plupart »

L’accord se fait au pluriel sans complément. Il se fait avec le complément s’il y a un complément. Exemples :

  • La plupart sont disposés à nous aider.
  • La plupart de mon temps est consacré à lire des livres.

Accord avec « le peu »

L’accord se fait soit au singulier avec « le peu », soit avec le complément. Exemples :

  • Le peu de combattants qui restait avait choisi de se battre.
  • Le peu de combattants recrutés ne suffiraient pas.

Accord avec « la/une majorité »

L’accord se fait le plus souvent au singulier, mais les deux accords sont possibles.

  • La majorité des habitants est favorable à l’adhésion de notre commune à cette association.
  • Une majorité des croissants de notre boulangerie sont vendus le matin.

Accord avec un nom numéral

Un nom numéral désigne une quantité : une vingtaine, une centaine, un millier, etc. L’accord se fait soit avec ce nom soit avec le complément (ce dernier est plus courant). Exemples :

  • Une vingtaine de sportifs s’entraînaient.
  • Une centaine d’abeille est sortie de la ruche.
  • Un millier d’euros ne suffiront pas à payer ses services.
  • Une douzaine de mots a été prononcée.