« Un espèce de » ou « une espèce de » : accord

On écrit : une espèce de.

En effet, cette locution n’a pas valeur d’adjectif. « Espèce » est un nom féminin : l’article « une » le précède. On écrit de la même manière « un genre de » ou « une sorte de ». Cependant, le synonyme « certain » varie en genre (« un certain lieu » ou « une certaine passion »).

L’adjectif qui suit le complément de « une espèce de » s’accorde avec le complément. Exemple : 

Il portait une espèce de manteau troué.

L’adjectif « troué » est accordé au complément « manteau ».

 

Peut-on malgré tout accorder « espèce » ?


un espèce de une espèce de

Autoportrait, Jean-Étienne Liotard, 1773 | Wikimedia Commons

Cependant, comme le rapporte le Grevisse, la variation en genre d’ « espèce » existe de longue date dans langue écrite, soit que cette locution ait eu valeur d’adjectif, soit que le genre même d’espèce ait changé (devenant « un espèce »), dans la langue du XVIIIe notamment. On peut supposer que c’est une vieille tendance de la langue parlée qui s’introduit dans la langue écrite.

Et quand je m’en suis aperçue, j’étais au milieu d’un espèce de vallon, tout plein de broussailles piquantes qui m’ont griffé les mollets.

Pagnol, Le Temps des secrets, relevé par le Grevisse

 

Rigault arrivé, le nouvel abbé, M. Maisne et moi le menâmes dès le matin dans un espèce de cabinet qui servait le jour à l’abbé pour travailler, et où j’avais accoutumé de voir M. de la Trappe, qui y venait de son infirmerie.

Saint-Simon, Mémoires, relevé par B. Cerquiglini (qui rejette la forme masculine comme fautive) dans Petites Chroniques du français comme on l’aime

Toutefois, ces « preuves » écrites de variation, sous la plume de grands écrivains, sont en général effacées par les rééditions successives.

La variation en genre reste courante à l’oral. 

 

Exemples 


En revanche, on voyait dans l’antichambre dix laquais en livrée ; et toute la soirée, on avait des glaces ou du thé tous les quarts d’heure ; et, sur le minuit, une espèce de souper avec du vin de Champagne.

Stendhal, Le Rouge et le Noir

 

Dès le matin de la solennité, tous les habitants, sur leurs portes, s’entretenaient des préparatifs ; on avait enguirlandé de lierres le fronton de la mairie ; une tente dans un pré était dressée pour le festin, et, au milieu de la Place, devant l’église, une espèce de bombarde devait signaler l’arrivée de M. le préfet et le nom des cultivateurs lauréats.

Flaubert, Madame Bovary

 

Elle a toujours eu la rage de connaître du monde et il faut bien qu’elle soit une espèce de folle comme j’ai toujours pensé, si elle connaît vraiment Mme Swann.

Proust, À la recherche du temps perdu

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *