87 Vues
Enregistrer

« Une » échappatoire : un mot féminin (genre)

Publié le 30/07/2018
0 commentaire

On écrit : une échappatoire. Ce terme est un nom féminin. Exemples :

  • Son mal de dos était devenu une habile échappatoire pour s’épargner toutes les sorties familiales qu’il abhorrait sans limite.
  • La randonnée était pour elles une véritable échappatoire, qui leur permettait d’oublier un quotidien difficile où les problèmes s’accumulaient.
  • Les gens cherchent tous une échappatoire parce qu’ils estiment que leurs vies n’ont plus rien de magique aujourd’hui.
  • « Mais, monsieur, reprit Rodin sans le laisser continuer, il est évident que, dans la prévision de ce qui arrive aujourd’hui, afin de vous ménager une échappatoire […] » (Eugène Sue, Le Juif Errant)
  • « Une si tendre proposition triompha des dernières hésitations de M. de Charlus. Il dit qu’il allait essayer de trouver une échappatoire, qu’il ferait remettre au surlendemain une résolution définitive.» (Proust, À la recherche du temps perdu)
  • « […] y verront je ne sais quelle échappatoire pour ceux qui ne peuvent être considérés que comme es traîtres, en France, dans le temps de la guerre-éclair, à la veille de l’ère atomique. » (Aragon, La Semaine sainte)

 

On écrit : une échappatoire au féminin

Ce terme désigne un subterfuge, une excuse frivole pour se tirer d’un embarras, pour échapper à une situation difficile. Il est cependant presque toujours employé dans un sens nouveau : on parle d’« échappatoire » à propos d’un moyen de se changer les idées, d’un divertissement, de quelque chose qui permet à l’esprit d’une personne de sortir de la routine de son quotidien (synonyme : un moyen d’évasion). Il n’y a donc pas de piège ici : on écrit « une » échappatoire comme on écrit « une échappée », mot à partir duquel il a été dérivé. Ce mot a deux « p » comme dans le verbe « échapper ». Cela prête à confusion car les noms formés avec le suffixe -oire (qui indique notamment l’instrument par le lequel on effectue quelque chose) sont parfois au masculin.

À lire en cliquant ici :  doit-on écrire « un » ou « une » après-midi ? Quel est le genre de ce mot ?