On écrit : « prends soin de toi ! ». En effet, dans cette phrase, le verbe « prendre » est conjugué à la deuxième personne du singulier de l’impératif (le pronom personnel « tu » n’est pas exprimé). Cet impératif a ici une valeur de recommandation, de conseil (de faire attention à soi). La conjugaison de l’impératif est ici identique à celle du présent de l’indicatif (« tu prends le métro chaque jour »), il n’y a donc pas lieu d’écrire « prend » sans « s », qui ne correspond à qu’à la troisième personne du singulier du présent de l’indicatif (« on prend soin de toi »). Le cas est le même pour d’autres verbes du troisième groupe qui se terminent par -re comme :

  • mettre : « Mets ta capuche en sortant ! » ;
  • attendre : « Attends-moi s’il te plaît, j’ai une dernière chose à faire ! ».

La tentation de ne pas mettre de « s » vient probablement des irrégularités selon les différents groupes. Ainsi, on écrit « ouvre ! »  pour « ouvrir » à l’impératif, sans « s ». Les verbes du premier groupe ne prennent pas de « s » à la deuxième personne du singulier de l’impératif (« n’hésite pas à me contacter »).

Vous trouverez ci-dessous une série d’exemples :

  • Fais attention à toutes les bêtes que tu pourras croiser et, surtout, prends soin de toi !
  • Prends soin de toi, s’il te plaît car, tu sembles bien trop fatiguée après avoir travaillé d’arrache-pied pendant cette semaine !
  • Prends soin de toi comme je prends soin de moi !

Signification : « Prends soin de toi » est une tournure très courante en français, et qui a un sens assez vague. Elle invite quelqu’un à faire attention à soi, à se reposer, à prendre du temps pour soi, de penser à soi, de faire ce que l’on a pas le temps de faire en général, dans la vie quotidienne ordinaire. La notion de soin correspond à l’anglais care. Elle est synonyme de « fais attention à toi ».