« Demie-finale » ou « demi-finale » ? Orthographe

On écrit : demi-finale.

En effet, quand il est lié à un nom par un trait d’union, demi est invariable (parce que demi précède « finale », comme si l’on ne pouvait pas savoir à l’avance avec quoi accorder). Le cas est donc même pour : demi-heure, demi-litre, etc. « Semi- » et « -mi » sont aussi invariables.

 

À lire ici : une heure « et demie » ou « et demi » ?

 

En revanche, le nom « finale » peut prendre la marque du pluriel : les demi-finales.

Comme nous l’apprend Le Bon Usage, la règle de l’invariabilité à eu du mal à s’imposer parce que le « e » final se prononçait en ancien français (« Ma vigilance fut mise en défaut par un maudit Capitaine appellé M. Minutoli, qui fermait toujours la porte où il était de garde une demie-heure avant les autres », Rousseau, Les Confessions, ed. 1782).

Cependant, l’invariabilité « demi-finale » n’a jamais posé de difficultés puisque ce terme est moderne (fin du XIXe siècle). 

 

À lire ici : les règles d’accord de « demi » !

 

Exemples avec demi-finale


Dans la foulée d’une saison régulière qu’ils ont terminée invaincus (en ayant joué tous leurs matchs à l’extérieur pour cause de pandémie) et d’une demi-finale déjà maîtrisée contre Batley (51-12) […]

Lemonde.fr

 

Le promoteur anglais Eddie Hearn ayant remporté les offres de bourses, Michel Soro affrontera l’Ouzbek Israil Madrimov en demi-finale WBA des super-welters le 11 décembre aux Etats-Unis ou en Ouzbékistan.

Lequipe.fr

 

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *