« En vacances » ou « en vacance » ? orthographe

On écriten vacances.

 

Pourquoi écrit-on « en vacances » ?


Les vacances (au pluriel) désignent la période légale d’arrêt de travail des salariés et les périodes pendant lesquelles un travailleur est en repos, et la période pendant laquelle les écoliers et étudiants n’ont plus de cours. On en a tiré au XXe siècle le dérivé « vacancier », qui désigne une personne en vacances dans un lieu déterminé. 

Ce pluriel permet de distinguer cette notion de celle exprimée par le singulier, « la vacance » (au singulier) est l’état de ce qui est vacant, c’est-à-dire ce qui est vide, inoccupé, comme un appartement, un emploi, une charge, ou même le trône, le pouvoir 

Une question préalable doit être traitée : si le trône est vacant, nous sommes libres de choisir la forme de notre gouvernement.

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe

 

[…] le maire, Louis Driey a proposé le maintien de l’adjointe dans ses fonctions en précisant que l’intéressée ne percevrait plus ses indemnités durant la vacance de poste annoncée verbalement pour un an.

ledauphine.com

 

Il a donné vacance à son serviteur. 

-> « Donner vacance » signifie « donner toute liberté à quelqu’un ». 

Vacance est dérivé  de « vacant »,  qui vient lui même du latin vacans, participe présent de vacare« être libre, inoccupé » ou « être inoccupé, oisif ».

 

À lire ici : « en détail » ou « en détails » ?

 

Exemples 


Je serai en vacances cet été. 

Frédéric passa la sienne trois jours après. Avant de partir en vacances, il eut l’idée d’un pique-nique, pour clore les réunions du samedi.
Il s’y montra gai.

Flaubert, L’Éducation sentimentale

 

Il était venu passer quelque temps de l’autre côté de la baie de Balbec, où on le consultait beaucoup. Or, quoique Cottard eût l’habitude de déclarer qu’il ne faisait pas de médecine en vacances, il avait espéré se faire sur cette côte, une clientèle de choix, à quoi du Boulbon se trouvait mettre obstacle.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Partir en vacances l’été fait partie des habitudes bien ancrées chez les Français: environ six Français sur dix plient bagage à la belle saison, d’après un sondage Odoxa de 2018.

Lefigaro.fr

 

Celle-ci est en effet taillée dans du madras, un coton d’origine indienne (la ville, Madras, où il a été conçu, a été rebaptisée Chennai en 1996) caractérisé par son poids très léger qui le rend parfaitement adapté à la confection d’une chemise estivale, destinée à être portée avec décontraction, en vacances, au bord de l’eau… 

Lemonde.fr

Voir ici : en mains propres ou en main propre.

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.