188 Vues
Enregistrer

« En vacances » ou « en vacance » ? orthographe

Publié le 09/01/2018 (m.à.j* le 21/11/2022)
2 commentaires

Orthographe. On écrit : en vacances.

Pourquoi écrit-on « en vacances » ?

Les vacances (au pluriel) désignent la période légale d’arrêt de travail des salariés et les périodes pendant lesquelles un travailleur est en repos, et la période pendant laquelle les écoliers et étudiants n’ont plus de cours. On en a tiré au XXe siècle le dérivé « vacancier », qui désigne une personne en vacances dans un lieu déterminé.  Ce pluriel permet de distinguer cette notion de celle exprimée par le singulier, « la vacance » (au singulier) est l’état de ce qui est vacant, c’est-à-dire ce qui est vide, inoccupé, comme un appartement, un emploi, une charge, ou même le trône, le pouvoir.

  • La mairie continuait à tourner correctement pendant la vacance du poste de maire grâce au dévouement de certains employés municipaux.
  • Il a donné vacance à son serviteur. 
    • « Donner vacance » signifie « donner toute liberté à quelqu’un ». C’est une vieille tournure qui n’est plus très employée.
  • « Une question préalable doit être traitée : si le trône est vacant, nous sommes libres de choisir la forme de notre gouvernement. » (Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe)

Vacance est dérivé  de « vacant »,  qui vient lui même du latin vacans, participe présent de vacare« être libre, inoccupé » ou « être inoccupé, oisif ».

À lire ici : « en détail » ou « en détails » ?

Exemples 

  • J’ai l’honneur de vous annoncer que je me permettrai de prendre quelques vacances cet été.
  • Partir en vacances fait partie des habitudes des Français qui peuvent se le permettre : ils sont une majorité à ne pas quitter le territoire, pour profiter des plages nationales durant l’été.
  • Comme les bobs, les chemises en lin, légères, élégantes, et très à la mode, sont destinées à être portées en vacances, pendant la saison chaude.

Frédéric passa la sienne trois jours après. Avant de partir en vacances, il eut l’idée d’un pique-nique, pour clore les réunions du samedi.
Il s’y montra gai.

Flaubert, L’Éducation sentimentale

Il était venu passer quelque temps de l’autre côté de la baie de Balbec, où on le consultait beaucoup. Or, quoique Cottard eût l’habitude de déclarer qu’il ne faisait pas de médecine en vacances, il avait espéré se faire sur cette côte, une clientèle de choix, à quoi du Boulbon se trouvait mettre obstacle.

Proust, À la recherche du temps perdu