158 Vues
Enregistrer

Question subsidiaire : définition 🙋‍♀️

Publié le 29/08/2023
0 commentaire

Définition de question subsidiaire

Une question subsidiaire est une question qui vient à la suite d’une autre et qui est dépendante ou complémentaire de la question principale. On parle aussi de question subsidiaire pour une question facultative. La question subsidiaire vise à explorer plus en profondeur un aspect particulier d’une matière ou à obtenir des informations plus détaillées sur le sujet abordé dans la question principale. Les questions subsidiaires servent à approfondir la compréhension d’un sujet en examinant ses différents aspects, en fournissant des exemples concrets ou en analysant des relations de cause à effet. En effet, le terme subsidiaire signifie « qui vient à l’appui de quelque chose, qui vient à renforcer un élément principal » (l’emploi de cet adjectif est plutôt rare et spécialisé, notamment dans le droit). Subsidiaire est un emprunt au latin juridique subsidiarus, « qui forme la réserve », de subsidium, « ligne de réserve » (de soldats), et par extension « soutien, renfort, secours ».

Exemple

Par exemple, si l’on pose la question « quels sont les avantages de l’énergie nucléaire », une question subsidiaire pourrait être « l’énergie nucléaire peut-elle nous permettre de mener une politique plus écologique ? ».  Autre exemple plus ordinaire, si l’on appelle un restaurant pour lui demander s’il prend des réservations pour tel soir, et qu’on lui demande ensuite s’il pourrait éventuellement réserver une table pour huit, cette deuxième interrogation représente une question subsidiaire.

Information complémentaire

Dans le langage courant, on introduit souvent une seconde question par les mots « question subsidiaire ». Cette façon de parler permet au locuteur de gagner du temps afin de former sa question, ou de laisser du temps à l’interlocuteur de ressaisir son esprit, et de ne pas lui donner l’impression de l’assaillir de questions. Cela peut-être aussi une façon de souligner que répondre à la question n’est pas essentiel à celui qui la pose, ou une façon d’embellir son langage en y insérant des locutions à l’aspect savant.