Zebi : signification et traduction

Zebi signifie : « putain ! », « merde ! ».

Est écrit aussi, mais plus rarement, « zeubi ».

Se prononce : zé- zeu- -zo ou zbi.

Traduction : « ma bite ».

 

Zebi : origine de ce mot


Zebi (زبي) vient de l’arabe maghrébin zeb ou zob (زب), « bite, pénis ». Le « i » final, rendu aussi en français, marque l’appartenance à la première personne du singulier ( « ma »). Il correspond à l’arabe classique زُبْر, zoubr, ou زُبّ, zoub.

Zebi est employé au Maghreb, notamment en Tunisie et en Algérie, comme interjection ou comme juron, très vulgaire, qui correspond aux très courants « putain ! » ou « merde ! » français, et qui dénotent l’impatience, la frustration, la colère ou l’énervement (ya zebi, « oh merde ! »). Cette interjection n’est absolument pas employée dans des contextes plus formels. Elle ne semble pas être courante au Maroc. 

Ce terme est aussi employé sous d’autres formes dialectales dans d’autres pays arabes comme l’Égypte (zebi ; zebi 3aleek, « ma bite sur toi », au sens « tu n’y arrives pas ! c’est ça ! »).

En Europe, ce terme est employé par les jeunes français issus de l’immigration d’Algérie ou de Tunisie. On le retrouve relativement souvent dans le rap ou sur les réseaux sociaux (comme Twitter). Il n’est pas très employé en dehors de ces catégories sociales.

Zebi donne-moi juste le nom, demain j’leur rends visite

Niska avec Heuss l’enfoiré, Moula

 

Té-ma, Kore et Lacrim, ils ont refait un morceau ensemble zebi

Kore, Lacrim, Mango

 

Cet argot a une particularité. En effet, il avait déjà introduit en français à la fin du XIXe siècle par les soldats stationnés en Afrique du Nord à l’époque de colonisation. Le terme zob est un terme argotique connu, largement compris, quoique de moins en moins usité, pour « bite ». Il avait donné zober, « posséder sexuellement », ou peau de zébi ou zeubi, « rien », tous deux sortis d’usage. On peut aussi relever « zboub ».

À lire en cliquant ici : que signifie « wesh » ?

 

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.