« Pleins de » ou « plein de » : l’accord de plein

plein plein de accord pleine

« Pleins de » ou « plein de » : l’accord de plein


L’accord de « plein de » varie selon sa fonction.

  • Si « plein de » signifie « beaucoup » ou « très », il a alors valeur d’adverbe. Il ne s’accorde donc pas, il est invariable.

Astuce : on peut féminiser la phrase. Si la phrase féminisée est incorrecte, « plein » est alors invariable.

Exemples :

Il y a plein de fautes dans cette dissertation.

-> Il y a pleine de fautes dans cette dissertation.

Nous faisons route plein nord. 

J’envoie plein de colis à mes amis. 

Plein de bonnes choses, plein de soucis, etc.

 

Attention : « plein de » (tout comme « tout plein ») employé comme adverbe, appartient au langage courant. Il est à proscrire dans un contexte formel.

 

  • Si « plein de » signifie « rempli de », il a alors valeur d’adjectif. Il s’accorde en genre et nombre avec le nom auquel il se rapporte.

Astuce : on peut remplacer « plein » par « rempli ». Si la phrase est correcte, « plein » doit être accordé.

Exemples :

Nous arrivions sur une place pleine de monde.

-> Nous arrivions sur une place remplie de monde.

Elle a bu une tasse pleine de thé.

Vous êtes pleins de joie.

 

  • Devant un nom et précédé des prépositions en, à ou de, « plein » a alors valeur de préposition. Il ne s’accorde donc pas, il est invariable.

Exemples :

Il en a plein la bouche.

Des rêves plein la tête.

Elle avait de la boue plein ses vêtements.

Adrian

Étudiant et passionné par les sciences humaines. N'hésitez pas à me contacter :)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *