355 Vues
Enregistrer

« Pleins de » ou « plein de » ? accord de plein

Publié le 19/03/2018
3 commentaires

L’accord de « plein de » varie selon sa fonction. Cet article vous explique dans quel cas ce mot est invariable ou non.

« Plein de » comme adverbe

Si cette locution signifie « beaucoup » ou de « de nombreux », elle a alors valeur d’adverbe. Cette locution adverbiale ne s’accorde donc pas, elle est invariable.

Astuce : on peut féminiser la phrase. Si la phrase féminisée est incorrecte, c’est alors invariable.

Exemples :

  • Il y a plein de fautes dans cette dissertation.
    • Il y a pleine de fautes dans cette dissertation.
  • Brice lui a parlé pendant des heures de ses vacances et de plein d’autres choses assommantes.
    • […] et beaucoup autres choses assommantes.
  • Marine n’avait pas de vélo pour se promener, mais ce n’était pas un problème, car Christine en avait plein dans son garage.

Attention : cette locution (tout comme « tout plein ») appartient au langage oral. Il vaut mieux l’éviter dans un contexte formel.

Voir ici : doit-on écrire « en tout genre » ou « en tous genres » ?

Plein de comme adjectif

Si cette locution signifie « rempli de », elle a alors valeur d’adjectif. Elle s’accorde en genre et nombre avec le nom auquel elle se rapporte.

Astuce : on peut remplacer « plein » par « rempli ». Si la phrase est correcte, on doit accorder.

Exemples :

  • Nous arrivions sur une place pleine de monde.
    • Nous arrivions sur une place remplie de monde.
  • Vint le propriétaire de la maison, les mains portant avec difficulté un gros bol plein de thé bouillant.
  • Le coffre de la voiture étant plein, nous nous décidâmes à partir avec une seconde voiture.
  • « Ne puisse à son réveil descendre sur tes places,
    Sans entendre hurler la mort ? » (Lamartine, Contre la peine de mort)

Comme nom

Le nom qui signifie « le fait d’être rempli de quelque chose, le fait d’être à l’état de développement maximal », que l’on retrouve par exemple dans l’expression « faire le plein », est généralement employé au singulier. 

Exemples :

  • Ce séjour de deux semaines à la montagne m’a permis de faire le plein d’énergie !
  • Il conduisait sous l’emprise de stupéfiants et venait de partir d’une aire d’autoroute sans payer le plein d’essence. (Francebleu.fr)