À la Saint-Glinglin : origine de l’expression

À la Saint-Glinglin signifie : à une date indéterminée, jamais. 

Synonymes : aux calendes grecques, quand les poules auront des dents.

 

À la Saint-Glinglin : origine de l’expression


La Saint-Glinglin n’existe pas, elle ne figure pas dans le calendrier, c’est donc une date inventée à laquelle personne ne risque d’arriver. 

Cependant, si Glinglin peut être pris aujourd’hui pour un saint imaginaire, l’expression viendrait plutôt, selon le Dictionnaire historique de la langue française, d’une déformation de :

  • « seing », dérivé du latin signum, « signal » (ce seing est le même que dans « blanc-seing » par exemple), qui a pris le sens de « son de cloche »  et de « cloche » en latin chrétien ;
  • et de glinguer, terme de dialecte signifiant « sonner, résonner » (à rapprocher de l’allemand klingen, de même sens) : la sonnette « glingue ».

Claude Duneton, dans La Puce à l’oreille, a relevé « sein » au sens de « cloche » dans le Lai de Yonec de Marie de France (1160 – 1210) :

A l’eissue de la cité
n’ot pas demie liwe alé,
quant ele oï les seins suner
e le doel el chastel lever
pur lur seignur ki se moreit.

D’ailleurs, le signum, se retrouve dans le terme d’origine provençale « tocsin », de tocar, « frapper, sonner » et de seing, sein ou ou senh, « cloche » .

La Saint-Glinglin apparaît à l’écrit au tout début du XXe siècle :

– Quand c’est-il, demanda-t-elle, que vot’ sœur se décidera à me payer ? 
– Elle passera …
– Je connais ça ! À la Saint-Glinglin !

Le Journal, Faubourg Montmartre, 1903

 

Voir ici : pourquoi dit-on « qui dort dîne » ?

 

Exemples


Pour les amis de Julien Bayou, d’Eric Piolle et de nombreux maires verts fraîchement élus, il est urgent d’attendre. Dans un an, peut-être ? Pourquoi pas à la saint-glinglin ? Yannick Jadot se retrouve désormais dans une fâcheuse posture. 

Nouvelobs.com

 

Tu vas rester comme ça jusqu’à la Saint-Glinglin, avec une bouche en jeu de tonneau ? Il ne te manquerait que ça pour être belle.

Courteline, La Philosophie

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *