« Chiffre d’affaires » ou « chiffre d’affaire » ?

On écrit : chiffre d’affaires.

En effet, on trouve des exemples avec « affaire » au singulier, mais la forme la plus diffusée est celle avec « affaires » au pluriel. C’est d’ailleurs la forme employée par l’INSEE.

Le pluriel semble d’ailleurs plus logique, parce ce chiffre renvoie au montant généré par les « affaires », c’est-à-dire, le montant généré par l’ensemble des ventes ou par les prestations de services effectuées par l’entreprise. Il y a plusieurs affaires. 

En revanche, il n’y a qu’un seul chiffre, car il agrège à lui seul le montant des recettes. Cependant, il peut y avoir les chiffres d’affaires de plusieurs entreprises.

De la même manière, on parle plutôt d’un homme ou d’une femme d’affaires. 

On tend plutôt à écrire « voyage d’affaires », « repas d’affaires », etc.

 

À lire ici : pourquoi dit-on « l’argent n’a pas d’odeur » ?

 

Exemples avec « chiffre d’affaires »


Comme madame Aurélie, qui était de la première table, descendait du réfectoire, elle rapporta le chiffre d’affaires réalisées dans l’année, un chiffre que les additions des divers rayons donnaient à l’instant.

Zola, Au Bonheur des Dames

 

Pour ses émissions dites « opérationnelles », Thales a produit 13,2 tonnes de CO2 par million d’euros de chiffre d’affaires en 2020, soit environ 224.000 tonnes de CO2. L

Lesechos.fr

 

Le montant maximum de la sanction est, pour une entreprise, de 10 % du montant du chiffre d’affaires mondial hors taxes le plus élevé réalisé au cours d’un des exercices clos depuis l’exercice précédant celui au cours duquel les pratiques ont été mises en œuvre

Article 464-2 du Code de commerce

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *