« C’est toi qui vois » ou « c’est toi qui voit » : orthographe

« C’est toi qui vois » ou « c’est toi qui voit »


On écrit :

c’est toi qui vois

On accorde le verbe « voir » à la deuxième personne du singulier (« vois »), parce que le sujet de la phrase, « toi » (un pronom tonique), est la deuxième personne du singulier (il remplace « tu »). 

Le pronom relatif « qui » reprend « toi », c’est un « relais ». On accorde donc le verbe voir avec toi/tu : 

c’est toi/tu qui vois

Autres exemples : 

c’est moi qui suis là

c’est lui qui est parti

c’est nous qui voyons

c’est vous qui faites 

c’est eux qui mangent

 

Voir ici : « relais » ou « relai » ?

 

Exemples

— Eh bien, que fait-il donc ? dit Caderousse, il nous a menti : il a dit qu’il allait aux Catalans, et il va à la ville ! Holà, Fernand ! tu te trompes, mon garçon !

C’est toi qui vois trouble, dit Danglars, il suit tout droit le chemin des Vieilles-Infirmeries.

Dumas, Le Comte de Monte-Cristo

 

« – Et maintenant ?

C’est toi qui vois mec, t’es libre de faire tout ce qui t’intéresse. »

En deux phrases, ce dialogue à l’issue d’une mission réussie résume tout ce que propose Watch Dogs 2, sorti mardi 15 novembre sur PS4, Xbox One et PC : la liberté.

Lemonde.fr

 

Voir ici : bien que, suivi du subjonctif ?

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *