275 Vues
Enregistrer

On écrit « rassure-toi » et pas « rassures-toi » (orthographe)

Publié le 17/10/2022
0 commentaire

On écrit : « rassure-toi ! », sans « s » et avec un trait d’union entre « rassure » et « toi ». Cette forme correspond à la deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe pronominal « se rassurer ». « Toi » est un pronom personnel tonique qui correspond à « tu ». Les verbes du premier groupe comme « rassurer » ne prennent pas de « s » à la deuxième personne du singulier à l’impératif. Exemples avec d’autres verbes : on écrit « appelle-moi » (appeler), « lave-toi » (se laver), « réveille-toi » (se réveiller), etc. Cet impératif permet de donner un conseil ou une recommandation.

« Rassures » avec un « s » n’est pas de l’impératif, mais la deuxième personne du singulier du présent de l’indicatif ou du subjonctif. Exemples :

  • Rassure-toi, nous allons arriver à l’heure au cinéma ! (impératif)
    • Tu te rassures car nous allons arriver à l’heure au cinéma. (présent de l’indicatif)
  • Mon cher ami, rassure-toi, je sais que vous ferez de très bons parents ! (impératif)
    • J’aimerais que tu te rassures mon cher ami, car je sais que tu vous ferez de très bons parents ! (subjonctif présent)
  • « […] donc rassure-toi, et si ton haleine n’est pas pernicieuse, laisse cette planche qui m’agace, et réponds sans détours à mes questions. » (Gautier, La Conquête du Paradis) (impératif)
  • Tu rassures tes parents sur les résultats de tes examens. (présent de l’indicatif)
  • Je ne crois pas que tu rassures qui que ce soit en prévoyant l’avenir, Cassandre ! (subjonctif présent)
  • Rassure-toi, d’ailleurs : je me prive de métaphores, je jeûne de comparaisons et dégueule fort peu de psychologie. (Flaubert, Correspondance) (impératif)
  • Le reste aux Dieux Olympiens ! Mais rassure-toi, Père, au sujet de ma jeunesse. (Leconte de Lisle, Eschyle)
  • Valentine tressaillit et laissa échapper un cri d’effroi. Louise, posant sa main sur la sienne, lui dit : — Rassure-toi, c’est un ami, c’est Bénédict. (Sand, Valentine)

Conjugaison de « se rassurer » à l’impératif :

  • Rassure-toi !
  • Rassurons-nous !
  • Rassurez-vous !

Vous pouvez retrouver ici une liste de conjugaisons à propos desquels les confusion sont courantes.