176 Vues
Enregistrer

Comment prononcer Metz ?

Publié le 28/01/2020
0 commentaire

Metz se pe prononce : « Messe » / mɛs. Les habitants de Metz sont les Messins (les Messines au féminin). En allemand, on prononce « ts » le « tz » (ce qui donne « metse »). Mais, bien que Metz ait fait partie de l’Empire allemand de 1871 à 1918 (voir ici le traité de Francfort du 10 mai 1871), cette prononciation (que l’on peut entendre au début de ce documentaire de langue allemande) est aujourd’hui ignorée par les Messins, qui prononcent « messe » (comme prononcé dans cette vidéo ou cette vidéo de France 3 Grand Est). Metz était au reste située dans une région de langue d’oïl (français du nord), où s’est développé le lorrain, une langue romane. Les langues franciques (germaniques) étaient plutôt parlées à l’Est du département, sur une ligne Thionville – Sarrebourg.

Avant l’arrivée des Romains, la ville était un oppidum (ville) de la tribu des Médiomatriques. Metz était connue comme civitas Mediomatricorum. Mais le nom moderne de Metz s’est peut-être formé par l’effet du croisement du nom latin de la ville avec un autre de ses noms, Mettis. Autre hypothèse, il pourrait correspondre, sinon, à l’ancien français mes ou mas, « domaine rural », « ferme, maison de campagne » (cf. Dictionnaire historique de la langue française). 

À lire ici : 55 mots que l’on ne sait pas prononcer

L’hypothèse de l’origine de Metz chez mes ou mas pourrait expliquer la large présence de ce terme dans la toponymie mosellane. Les exemples ne manquent pas : on trouve Longeville-lès-Metz, Lorry-lès-Metz, Maizieres-lès-Metz, Montigny-lès-Metz, Moulins-les-Metz, ou Saint-Julien-lès-Metz. La prononciation de « Metz » est aussi « messe » pour ces villes. Le « tz » se prononce de la même manière pour Pretz-en-Argonne dans la Meuse et celle Seltz dans le Bas-Rhin.

En revanche, le « t » se prononce dans Metz-en-Couture (voir ici). Metz-Tessy se prononce « met-tessy ».