Définition. (adjectif). Croquignolesque signifie : absurde, ridicule, risible. 

Cet adjectif est rare et amusant.

 

Synonymes de croquignolesque


Absurde, ridicule, aberrant, saugrenu, déraisonnable, grotesque, etc.

 

Antonymes


Correct, judicieux, logique, raisonnable, etc.

 

Exemples


Les moments avec elle sont toujours truculents, avec toutes ses anecdotes « croquignolesques ». — « Croquignolesque» mais c’est quoi ça ? Tu t’es échappée d’un espace-temps de cinquante ans ou quoi ! dit Charly, moqueuse

Georgia Mayer, Une Jeune Fille de son temps

 

L’affaire prit ensuite une tournure croquignolesque lorsque les enquêteurs découvrirent que l’argent avait été viré depuis le compte de Madeleine Dassault, la maman de Serge. La vieille dame était alors âgée de 88 ans !

Marchand d’armes, Bernard Cheynel, ‎Catherine Graciet

 

[…] la colonie du Cap ne fut « fondée » qu’en 1652 ; et Ceylan ne fut conquise qu’en 1659. Reste qu’on était loin, déjà, de l’épopée tragique et un rien croquignolesque de la Première Navigation. 

Romain Bertrand, L’Histoire à parts égales

 

Étymologie de croquignolesque


Cet adjectif est dérivé de croquignole, terme d’origine incertaine qui est peut-être un dérivé de « croquer ». Ce terme désigne une « chiquenaude » (petit coup donné avec un doigt après avoir été serré contre le pouce). Il désigne aussi un petit gâteau sec, et une variété de beignet en français d’Amérique du Nord (cf. Dictionnaire historique de la langue française).

Croquignole a donné l’adjectif « croquignolet » pour « gracieux, mignon, plaisant, charmant » et, par ironie, « légèrement ridicule » (Ac.), sens qu’a repris croquignolesque. Mais ce dernier adjectif a probablement été inventé par Louis Forton (1879 – 1934), le créateur de la bande dessinée Les Pieds nickelés, et dont l’un des protagonistes est Croquignole. Croquignole et ses deux comparses, Filochard et Ribouldingue, sont des escrocs.

Le terme a reçu une certaine publicité après que le président de la République, Emmanuel Macron, l’a employé au cours d’une interview donnée en octobre 2017 :

Ce qui est croquignolesque dans le monde où nous vivons, c’est que vous financez le logement social […]

vers 51:15

Ce n’est pas le seul terme rare mis en lumière de manière burlesque par le président de la République. Il y a eu, aussi, « poudre de perlimpinpin », « carabistouille », « on tourne casaque », etc. Ce procédé de communication s’inspire peut-être de Jacques Chirac, dont le « abracadabrantesque » est resté célèbre.

Croquignolesque est un adjectif « faussement désuet ». Comme le montre Google Ngram, il n’a jamais été aussi employé à l’écrit depuis son apparition dans les années 1950.