406 Vues
Enregistrer

« Suffi » ou « suffit » ? (orthographe) ✍️

Publié le 12/10/2021 (m.à.j* le 28/05/2024)
0 commentaire

« Suffi » et « suffit » sont deux formes conjuguées du verbe du troisième groupe « suffire ». Ces formes sont homophones (elles ont la même prononciation), ce qui peut facilement prêter à confusion. Au reste, ils figurent parmi une série de conjugaison sur lesquels les usagers hésitent souvent.

 

Suffi : participe passé

« Suffi » (dont la terminaison ne compte pas de « t ») est la forme du participe passé de ce verbe.  

Exemples :

  • Est-ce que ce que j’ai fait a suffi à régler tes problèmes ou as-tu encore besoin de mon aide ?
  • Ces quelques phrases ont suffi soulever la population de la ville, qui demandait désormais l’indépendance.

Pour que Waterloo fût la fin d’Austerlitz, la providence n’a eu besoin que d’un peu de pluie, et un nuage traversant le ciel à contre-sens de la saison a suffi pour l’écroulement d’un monde.

Hugo, Les Misérables

À lire ici : « j’ai fait » ou « j’ai fais » ?

 

Suffit : présent et passé simple

Suffit (avec une terminaison en « t ») est la forme conjuguée de ce verbe à la troisième personne du singulier du présent de l’indicatif et du passé simple. On dit souvent : « ça suffit ! », ce qui correspond au présent de l’indicatif. 

Exemples :

  • Il suffit de quelques minutes à Paris pour ressentir l’ambiance singulière de cette ville.
    • Présent
  • Oh non, je ne peux supporter tous ces méchants reproches ! Ça suffit ! Laisse-moi tranquille !
  • Son arrivée suffit à enchanter toutes les personnes de la salle, qui attendaient jusque-là dans l’angoisse.
    • Passé simple

De quelque manière qu’une nation veuille, il suffit qu’elle veuille ; toutes les formes sont bonnes, et sa volonté est toujours la loi suprême.

Sieyès, Qu’est-ce que le tiers état

À lire : « j’aurai » ou « j’aurais » ?