« Exigent » ou « exigeant »: orthographe

L’adjectif doit être écrit : exigeant.

Cet adjectif, qui signifie « sévère, dur, qui demande beaucoup », doit être écrit avec un « a » après le « g ». Cependant, « exigent » correspond à la troisième personne du présent de l’indicatif du verbe « exiger ». 

En effet, devant un « a », la lettre « g » se prononce « gue ». Devant un « e », la lettre « g » se prononce « je ». 

Attention : on écrit « exigence« , et pas « exigeance ». 

 

Exemples avec exigeant


exigeant ou exigent

Mon professeur de mathématiques était particulièrement exigeant

 

Quand on a beaucoup et longuement souffert, on ne se souvient plus que de soi. l’infortune personnelle est une compagne un peu froide, mais exigeante ; elle vous obsède ; elle ne laisse de place à aucun autre sentiment, ne vous quitte point, s’empare de vos genoux et de votre couche.

Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe

 

 « Il a posé sa cigarette », continua Aimé en mimant la scène et en secouant la tête et l’index comme avait fait son client, voulant dire il ne faut pas être trop exigeant.

Proust, À la recherche du temps perdu

 

Mais moi je ne suis pas si exigeant. Parce que je sais ce que c’est que la perfection, je ne leur en demande pas tant. Parce que je suis parfait et il n’y a que moi qui est parfait.

Péguy, Le Mystère des Saints Innocents

 

Le pays est en effet secoué depuis dix mois par le Hirak (« mouvement ») exigeant le « départ du système ».

Lemonde.fr

 

VOIR ICI : de « plain-pied » ou de « plein pied » ? 

 

Étymologie de « exiger »

On trouve au Moyen-Âge la former « exigier » qui signifiait « percevoir, recouvrer (un impôt); demander impérativement ce qui est dû » .

L’origine du terme est donc fiscale

Adrian

https://www.laculturegenerale.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *